Allemagne: Nouvelle attaque terroriste par un migrant

Publié le par LA REDACTION

Allemagne: Nouvelle attaque terroriste par un migrant

L’attaque terroriste qui a eu lieu à Hambourg, en Allemagne, le vendredi 28 juillet a été commise par un migrant musulman demandeur d’asile. L’attaque, qui a fait un mort et six blessés, dont certains grièvement, a épouvanté l’Allemagne.

Un demandeur d’asile débouté… mais pas expulsé

Le terroriste, originaire des Emirats arabes unis, avait été débouté de sa demande d’asile mais n’avait pas été renvoyé à la frontière, comme de nombreux autres migrants présents en Europe malgré le refus de l’asile. Concrètement, tous ces migrants sont donc des clandestins qui violent la loi des pays dans lesquels ils se trouvent clandestinement.

Le terroriste allemand vivait dans un foyer pour migrants de Hambourg. Il est âgé de 26 ans. Il est lié de façon notoire aux milieux islamistes selon plusieurs médias allemands.
Malgré cela, le motif islamiste n’est pas encore officiellement retenu par les autorités allemandes.

Un douloureux rappel de l’attentat de Berlin

« Ce qui me rend encore plus en colère est que l’auteur est manifestement quelqu’un qui cherchait refuge en Allemagne et qui a détourné sa haine contre nous » déclarait vendredi soir Olaf Scholz, le maire d’Hambourg. Le fait qu’il s’agisse d’un migrant demandeur d’asile a ravivé les plaies encore récentes d’autres attaques terroristes commises par des individus arrivés en Allemagne par le flux de migrants.
Le terroriste de Hambourg n’a pas été reconduit à la frontière allemande faute de documents en règle.

Ce n’est pas la première fois en Allemagne qu’un migrant commet un attentat terroriste. L’attentat meurtrier au camion de décembre dernier contre le marché de Noël de Berlin avait été mené par Anis Amri, un demandeur d’asile débouté qui n’avait pas été expulsé du pays.
En 2016, un « réfugié » syrien avait fait deux morts à coups de machette à Reutlingen. Un autre migrant demandeur d’asile avait attaqué des passagers d’un train à la hache, faisant quatre blessés.

Le débat va donc se rouvrir, une nouvelle fois, sur la décision d’Angela Merkel d’ouvrir les frontières de l’Allemagne sans restriction aux flux migratoires africains et proche-orientaux.
Malgré le drame du Bataclan, dont tous les protagonistes étaient arrivés en Europe via le flux de migrants, le débat public français est, lui, plus verrouillé que jamais.

breizh-info.com

 

Peuple de France a besoin de votre soutien. Faire un don sur paypal.com

                       ___________________________

Vous n'avez pas encore l'application Peuple de France ? Téléchargez-la gratuitement dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

Publié dans International

Commenter cet article