Pour l’archevêque de Strasbourg, le « Grand Remplacement » est en marche

Publié le par LA REDACTION

Pour l’archevêque de Strasbourg, le « Grand Remplacement » est en marche

L’archevêque de Strasbourg a décidé de braver le politiquement correct qui caractérise le plus souvent la parole des représentants de l’Église

L’archevêque, diplômé de l’École polytechnique, n’hésite pas à confirmer que «le Grand Remplacement», la fameuse expression inventée par notre ami l’écrivain Renaud Camus, décrit une triste réalité non voulue par la population française, bien que les médias condamnent tous ceux qui osent le dire.

 

La fécondité des croyants musulmans en cause

L’ancien évêque aux Armées et fils de général ajoute :

«Les croyants musulmans le savent très bien que leur fécondité est telle qu’aujourd’hui, comment ils appellent ça ?… Le Grand Remplacement, ils vous le disent de façon très calme, très positive, “mais de toute façon, un jour tout ça, ça sera à nous…”».

L’avortement participe au Grand Remplacement

En 2015, Luc Ravel avait signé un éditorial, juste après les attentats de janvier, dans lequel il dénonçait les «terroristes de la pensée, prescripteurs de la laïcité, adorateurs de la République», tout en opposant les 17 victimes du terrorisme aux 200 000 victimes de l’IVG.

Membre de la commission doctrinale de la Conférence des évêques de France, Ravel est fidèle à la position officielle de l’Eglise catholique : l’avortement est un homicide.

«L’avortement n’est pas seulement concédé mais promu», déplore Mgr Luc Ravel dans les Dernières nouvelles d’Alsace. «C’est une promotion et ça, je ne peux pas l’accepter, pas que pour une question de foi mais parce que j’aime la France», dit-il.

Défendre l’identité n’est pas de la xénophobie

«Ca ne me pose aucun problème, moi qui suis métissé, qu’il y en ait d’autres qui viennent, mais laissons la vie couler avec générosité, c’est l’indice le plus sûr de la force d’une nation et d’une civilisation, c’est très lié,» ajoute l’archevêque.

Contemplant cette vague inexorable qui engloutit la civilisation occidentale, Luc Ravel ajoute : «peut-être que l’Histoire tranchera autrement…»

 

© Hervé Stammers pour Dreuz.info.

 

Vous n'avez pas encore notre application ? Téléchargez gratuitement l'application mobile "Peuple de France" dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

Publié dans Immigration, France

Commenter cet article