Avec Macron, la France est en Marche....à reculons

Publié le par LA REDACTION

Avec Macron, la France est en Marche....à reculons

Macron et ses équipes étaient donc parfaitement au courant de l'impossibilité dans laquelle ils se trouveraient pour réaliser leurs promesses. Ils ont donc menti !

 

Mon titre est un peu caricatural mais cela peut être l'opinion de beaucoup de Français qui ne se sont pas prononcés positivement pour Macron, mais déçus par les hommes politiques depuis des lustres, ont espérés enfin un nouveau comportement et une nouvelle manière de faire de la politique.
 

Que reprochaient-ils à ces politiciens de droite et de gauche qui ont alterné aux commandes depuis environ 35 ans? Au delà des mesures elle-même c'est avant tout qu'ils se faisaient élire sur des promesses qui, une fois élu, devenaient lettres mortes.  Il serait trop long et fastidieux d'en faire un récapitulatif. 
 

Alors, pour la première fois, une majorité des Français espérait que Macron, qui n'avait cessé de le proclamer, les promesses seraient tenues. Eh bien cela n'a pas duré plus de 4 semaines....Alors, bien entendu, les Macroniens s'empressent de dire que ce n'est qu'une question d'échéancier, et que tout sera réalisé comme annoncé.... d'ici là fin du quinquennat.  Pour justifier cette importante reculade, on se retranche sur les résultats de l'audit de la Cour des comptes paru début juillet. De qui se fout-on?
 

Depuis Novembre dernier, et la présentation par Sapin du budget 2017, tout le monde en connaît l'insincérité autrement dit le maquillage et on évaluait même cette manipulation à environ 8/9 milliards pour 2017, sachant qu'il fallait compter sur des charges également non budgétées en 2018. Macron et ses équipes étaient donc parfaitement au courant de l'impossibilité dans laquelle ils se trouveraient pour réaliser leurs promesses. Ils ont donc menti ! Bravo pour les nouvelles méthodes et la sincérité pour ne pas parler de moralisation.
 

Résultat des courses.... pour les entreprises, C'est un énorme coup de frein alors que l'optimisme et la confiance revenait. Elles paieront plus de charges en 2018 qu'en 2017.  Quant aux promesses de remise de l'IS au niveau Européen ou l'impôt sur le capital... 2022.. Ne parlons pas de la réforme du code du travail... contrairement aux promesses, avec les syndicats à la manoeuvre, la montagne va accoucher d'une souris.
 

Pour les salariés, les retraités, c'est également la douche froide. 
 

Quant aux finances publiques, pour respecter les critères de Maastricht, on a donc finalement plutôt opter vers une augmentation des impôts et une diminution des prestations ou abandon de baisses d'impôts plutôt que de faire de réelles coupes dans les dépenses de fonctionnement. Or c'est pourtant là que se situe notre problème. Macron va payer très chers ces atermoiements. Essentiellement par une perte de confiance qui de plus l'handicapera si il souhaite faire des réformes de fond ultérieurement.
 

Certes, et je suis le premier à le dire, il a donné un style à sa Présidence qui renouait avec les canons de la 5ème République. Certes il a, en matière de politique étrangère, changé enfin un certain nombre de paradigmes totalement obsolètes et finalement redonné à la France une image plus conforme à notre poids diplomatique et surtout il rompait, en les renvoyant aux oubliettes, avec les palinodies et incompétences de son prédécesseur. Mais, les Français ne se contenteront pas de cela. 
 

Il me semblerait important que Macron, qui ne veut pas s'exprimer pour le 14 juillet, fasse, d'ici fin Juillet une intervention pédagogique et honnête pour "recoller" à l'opinion. Évidemment, cette intervention devrait être aux antipodes de celle du congrès, certes philosophiquement intéressante bien que trop longue, et devrait être empreinte d'une certaine humilité et empathie avec les Français et surtout les plus fragiles. 
 

Enfin, couve à nouveau et d'une façon qui pourrait être très grave, les problèmes liés à l'immigration sous toutes ses formes, islamisme et muliculturalisme compris , on aimerait bien enfin entendre Macron sur ce sujet avec un discours construit et pas quelques boutades par ci par là comme depuis des mois. 
 

Pour la France , espérons que notre jeune et fringant Président ne perde pas la main...

Gaël DeLa Porte DuTheil

 

 

Vous n'avez pas encore l'application Peuple de France ? Téléchargez-la gratuitement dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

Publié dans Macron

Commenter cet article