Le boxeur français Patrice Quarteron fait polémique pour son post «patriote»

Publié le par LA REDACTION

 Capture d'écran Facebook, @Patrice Quarteron

Capture d'écran Facebook, @Patrice Quarteron

Le champion français de boxe thaï Patrice Quarteron a provoqué une avalanche de réactions sur Internet, en fustigeant l'amalgame entre «patriotisme» et «racisme». Saluée par le numéro 2 du FN, sa publication lui a valu de nombreuses critiques.

«Je porte mon drapeau fièrement» ; «Soyez patriotes et reconnaissant [sic]» ; «Vous devez tout à la France». Des mots forts issus d'une publication sur la page Facebook du combattant de muay-thaï Patrice Quarteron, qui s'affiche sur une photographie drapé d'un drapeau tricolore. Le sportif en profite également pour fustiger «ceux qui préfèrent se sentir Américains, Marocains, Russes etc, tout ça parce qu'ils vont en vacances une semaine dans un autre pays et reviennent en se sentant étrangers à leur propre pays».

 

Peuple de France a besoin de votre soutien. Faire un don sur paypal.com

                                              ___________________________

Vous n'avez pas encore l'application Peuple de France ? Téléchargez-la gratuitement dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

Malheureusement, des messages violents et haineux ont également afflué sur la toile.

Publié dans France

Commenter cet article

Marie22 29/07/2017 14:03

Merci Patrice pour votre déclaration si courageuse. Car maintenant il faut avoir du courage pour déclarer qu'il faut être reconnaissant à son pays et patriote. La France donne beaucoup mais souvent ne reçoit que des injures. La preuve avec les messages de retour que vous avez reçus. Bon courage Patrice et bravo de si bien représenter la France !

wc 28/07/2017 23:12

avec la propagande raciste anti-français et anti-france anti-occident pendant des années jusqu'à aujourd'hui par les médias, les assoc de gauche, il n'est pas surprenant d'avoir de telle réaction.Aujourd'hui si les français veulent retrouver leur pays il leur faudra une armée.