Budget défense : le coup de gueule de Gwendal Rouillard, député LREM

Publié le par LA REDACTION

Le député du Morbihan Gwendal Rouillard

Le député du Morbihan Gwendal Rouillard

"Je considère que la proposition du ministère des Finances est inacceptable, carrément inacceptable", a estimé à propos des économies demandées au ministère des Armées, le député la République en Marche du Morbihan, Gwendal.

 

Un début de fronde au sein de la République en Marche? Les coupes dans le budget de la défense annoncées mardi du ministre des Comptes publics Gérald Darmarin ne passent pas. Vraiment pas. "Je considère que la proposition du ministère des Finances est inacceptable, carrément inacceptable", a estimé à propos des économies demandées au ministère des Armées, le député la République en Marche du Morbihan, Gwendal Rouillard sur la chaîne BFM Business. "On ne peut dire d'un côté qu'on doit protéger nos concitoyens en raison aujourd'hui de l'état de la menace et dans le même temps au premier coup de rabot budgétaire se planquer et assumer ce genre de décisions. Moi je ne l'assumerai pas"...

"Je suis révolté par cette proposition et par le fait que certains au gouvernement ne puissent pas tenir nos engagements, a asséné Gwendal Rouillard. Le président de la République a confirmé l'opération Sentinelle sur le territoire national. Il a confirmé au Mali l'engagement de nos troupes au Sahel et au Levant. De deux choses l'une, soit nous garantissons à nos militaires les moyens de leurs missions et auquel cas la proposition de Bercy doit être recalée et je le demande solennellement ce soir (mercredi soir, ndlr) ; soit nous actons le retrait des troupes françaises et auquel cas on doit l'expliquer, l'assumer".

 

Lire aussi :  Quand la ministre des Armées demandait le soutien du Sénat pour s’opposer aux coupes budgétaires

 

Et Gwendal Rouillard n'est pas le seul à le penser dans la majorité. A plusieurs reprises les députés de la commission de la défense nationale ont très chaleureusement applaudi le chef d'état-major des armées, le général Pierre de Villiers lors de son audition de mercredi, selon plusieurs participants.

En savoir plus sur latribune.fr

 

 

Vous n'avez pas encore l'application Peuple de France ? Téléchargez-la gratuitement dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

Publié dans France, Gouvernement

Commenter cet article

Vent d'Est, Vent d'Ouest 17/07/2017 17:42

Dois-je en conclure que 11 millions de Français ont été moins naïfs que M. Gwendal Rouillard, vieux routier de la politique ? Vu les antécédents de Macron sur ses diverses gesticulations oratoires, cela aurait dû lui mettre la puce à l'oreille, non ?