Général de Villiers: le général Tauzin scandalisé par la réaction du président

Publié le par LA REDACTION

Emmanuel Macron devant les forces de la base d'Istres, le 20 juillet 2017. © Anne-Christine POUJOULAT Source: AFP

Emmanuel Macron devant les forces de la base d'Istres, le 20 juillet 2017. © Anne-Christine POUJOULAT Source: AFP

Après la démission du chef d'état-major des armées Pierre de Villiers, le général Didier Tauzin se dit scandalisé par la réaction du président. Il craint que «dire la vérité aux élus de la Nation» quand on est général ne devienne «une faute».


RT France : La démission du général Pierre de Villiers de ses fonctions de chef d'état-major des armées met fin à une semaine de polémiques. Quel sentiment vous laisse cette affaire ?

 

Didier Tauzin (D. T.) : Je la regrette profondément, parce qu'il n'est pas en faute. Le général de Villiers a rempli son devoir de chef d'état-major des armées en disant aux élus français la vérité tel qu'il la vit. Il a été dans son rôle. Je suis scandalisé par l'attitude du chef de l'Etat à son égard : il l'a humilié en public. Ce n'est absolument pas une attitude de vrai chef, du moins tel que nous l'entendons dans l'armée. C'est-à-dire un chef humain, qui respecte ses subordonnés car il sait que ses hommes ont fait le don majeur de leur vie pour la France. RT France : La démission du général Pierre de Villiers de ses fonctions de chef d'état-major des armées met fin à une semaine de polémiques. Quel sentiment vous laisse cette affaire ?

Au-delà de cette démission, une situation très inquiétante se met en place. En quelques années, c'est le deuxième général qui doit démissionner parce qu'il a dit ce qu'il pensait à des élus de la République. Le premier a été le général Soubelet, qui a dû partir après avoir simplement dit que la France allait mal et que les moyens de sa sécurité n'étaient pas suffisants. Cela se passe aujourd'hui, comme si dire la vérité aux élus de la Nation quand on fait partie de ceux qui sont chargés de la défendre et la protéger était devenue une faute.

 

RT France : Ce que reproche Emmanuel Macron au général De Villiers est d'avoir tenu ses propos dans l'espace public. Est-ce une raison qui vous semble valable ?

D. T. : Tout ce qui a été dit a été dit à huis clos, puis il y a eu une fuite. Elle n'est pas du fait du général de Villiers. Je ne connais que peu le général de Villiers, qui est bien plus jeune et qui n'était pas dans les mêmes services que moi, mais c’est un homme d'une très grande qualité et surtout c'est un légaliste ! C'est-à-dire quelqu'un qui respecte et a une haute estime de la loi et la hiérarchie. La fuite est sans doute le fait d'un député.

En savoir plus sur francais.rt.com

 

 

Vous n'avez pas encore l'application Peuple de France ? Téléchargez-la gratuitement dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

Publié dans France

Commenter cet article

ecadron 23/07/2017 07:10

les escrocs qui tiennent le pays par les couilles, peuvent transmettre leurs gènes pourrit de malade la contagion est total .