«Je ne suis pas rien»: Marine, 31 ans, répond à Macron au nom de «la France des oublié(e)s»

Publié le par LA REDACTION

Une internaute répond à Macron sur les «gens qui ne sont rien» — Etienne Laurent/AP/SIPA

Une internaute répond à Macron sur les «gens qui ne sont rien» — Etienne Laurent/AP/SIPA

Dans un message Facebook, une Française au faible revenu a répondu aux propos du président sur «les gens qui ne sont rien» et réveille la «France des oublié(e)s»

Comme un poisson dans l’eau au milieu de tous ces jeunes entrepreneurs, le leader LREM a comparé les start-up à une gare, « un lieu où on croise les gens qui réussissent et les gens qui ne sont rien ». L’expression, qui sous-entend que ceux n’ayant pas réussi professionnellement ne sont rien au regard de la société, a largement choqué sur les réseaux sociaux. Mais si les internautes ont été nombreux à dénoncer le « mépris » de Macron pour les « gens du peuple », un témoignage a fait plus de chemin que les autres.

 

Il s’agit de celui de Marine, âgée de 31 ans et en situation de handicap. Sur son mur Facebook, la jeune mère et épouse a souhaité parler au président depuis « cette France des déclassé(e)s, des oublié(e)s, et des cassé(e)s par le système que, dit-elle, vous ne connaissez pas et n’avez jamais connu ». Et il est vrai qu’entre les conditions de vie de Marine, dont la famille vit avec 2.000 euros par mois pour 3, et celles de Macron, banquier, ministre puis candidat victorieux à la présidentielle, il y a comme un gouffre.

« Vous ne tiendrez pas un mois de cette 'vie de rien', que vous jugez avec une légèreté n’ayant d’égale que la banale indifférence portée par vous et celles de votre caste sur les miens » dénonce l’internaute. 

 

Abonnez-vous gratuitement à Peuple de France pour être averti des nouveaux articles publiés.

En savoir plus sur 20minutes.fr

 

 

Vous n'avez pas encore notre application ? Téléchargez gratuitement l'application mobile "Peuple de France" dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

 

Publié dans Macron, France

Commenter cet article

Vent d'Est, Vent d'Ouest 09/07/2017 20:48

Marine, merci. Par ailleurs, vous avez démontré par cet extrait du poème de Victor Hugo, que vous avez de la culture, contrairement à celui qui vit très bien des gens qui ne sont rien d'après lui. Et rappelons-nous que c'est toujours le fautif qui accuse les autres de ce qu'il est tout en sachant qu'il ne risque rien : un profiteur et un magouilleur, lâche de surcroît. Et ce genre de personnage a un nom et je vous laisse deviner lequel.