La bronca des médecins après les propos de Marlène Schiappa sur l'épisiotomie

Publié le par LA REDACTION

La secrétaire d'Etat Marlène Schiappa.  (MARTIN BUREAU / AFP)

La secrétaire d'Etat Marlène Schiappa. (MARTIN BUREAU / AFP)

La secrétaire d'Etat avait affirmé que 75% des femmes subissaient une épisiotomie pendant leur accouchement. Un chiffre que le Collège national des gynécologues et obstétriciens français conteste. 

"Non, Madame la secrétaire d'État, les obstétriciens ne maltraitent pas leurs patientes." Dans une lettre ouverte, lundi 24 juillet, le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) répond à Marlène Schiappa, la secrétaire d'Etat de l'égalité femmes-hommes.

Cette dernière avait affirmé qu'il y avait "75% d'épisiotomie" en France, "alors que l'OMS préconise d'être autour de 20-25%". Marlène Schiappa avait dénoncé des "pratiques obstétricales non-consenties, avec notamment des violences obstétricales, semble-t-il, particulièrement sur les femmes étrangères, les femmes très jeunes et les femmes handicapées", avant d'annoncer qu'elle commandait un rapport sur le sujet.

"Lorsque vous parlez de violences obstétricales, vous maltraitez notre profession dans son ensemble", accuse le CNGOF dans cette lettre ouverte, jugeant "injuste et néfaste (...) d'induire une telle perte de confiance envers les gynécologues et obstétriciens". 

D'après l'organisation de médecins, les chiffres cités par la secrétaire d'Etat sont "faux". "La dernière évaluation officielle et publique réalisée en 2010 rapportait 27%, avec une réduction de moitié depuis le décompte précédent qui était de 55% en 1998", explique le CNGOF.

 

francetvinfo.fr

 

Peuple de France a besoin de votre soutien. Faire un don sur paypal.com

                                                ___________________________

Vous n'avez pas encore l'application Peuple de France ? Téléchargez-la gratuitement dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

Publié dans Gouvernement

Commenter cet article

Vent d'Est, Vent d'Ouest 25/07/2017 20:21

C'est curieux, dès qu'ils ouvrent leur bouche, ceux issus de LREM, ministres, secrétaire d'état et autres élus, ce n'est toujours que pour dire des c.....s, dans une inculture totale, à une exception près.