La diplomatie française aidera ses ressortissants djihadistes capturés en Irak

Publié le par LA REDACTION

Les djihadistes bénéficieront de l'aide de la diplomatie française. Image RT Twitter.

Les djihadistes bénéficieront de l'aide de la diplomatie française. Image RT Twitter.

Le porte-parole du gouvernent Christophe Castaner, interrogé sur le cas d'une mère et ses enfants capturés à Mossoul, a confirmé que les djihadistes français présents en Irak bénéficient de l'aide consulaire, comme tout citoyen français à l'étranger.

 

Interrogé le 19 juillet, Christophe Castaner a évoqué, selon Reuters le cas de la jeune femme capturée avec ses enfants dans les ruines du vieux Mossoul. Le porte-parole du gouvernent a confirmé qu'une identification était en cours et que des parents de cette famille avaient été joints en France. 

«Dès lors qu'ils sont Français, le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères met en place la protection consulaire que nous devons à tous les ressortissants français quels que soient les faits qui peuvent leur être reprochés, avec une attention particulière pour les enfants en bas âge», a-t-il déclaré à l'issue du conseil des ministre.

En savoir plus sur francais.rt.com

 

Vous n'avez pas encore l'application Peuple de France ? Téléchargez-la gratuitement dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

Publié dans France

Commenter cet article

Vent d'Est, Vent d'Ouest 20/07/2017 16:51

Quand on dit : "le Marco aux Marocains, la Tunisie aux Tunisiens" tout le monde est applaudi, et quand on dit : "la France aux Français", on est taxé de racisme voire traduit en justice Et quand on est djihadiste, la France est prête à aider une islamiste radicalisée qui complote contre le pays dont elle se réclame, ici la France, en s'engageant auprès de Daesh ? Mon pays marche sur la tête ! Que l'on rapatrie les enfants et laisse la mère assumer ses actes !

Vent d'Est, Vent d'Ouest 20/07/2017 16:53

Vous l'aurez traduit : Quand on dit : "Le Maroc aux Marocains, la Tunisie aux Tunisiens", tout le monde applaudit. [...]