La France n’a jamais été championne du monde du tourisme. Il n’y a que le Premier ministre pour le croire

Publié le par LA REDACTION

La France n’a jamais été championne du monde du tourisme. Il n’y a que le Premier ministre pour le croire

Cocorico, les grands départs en vacances ont été précédés d’une campagne de communication politique sans précèdent pour se féliciter des performances françaises dans le tourisme.

En général, c’est le marronnier de l’été. Et ce gouvernement, si moderne soit-il, n’y a pas échappé. Il fallait montrer à la France en partance pour les plages qu’elle est un beau pays, qu’elle est même celui qui accueille le plus de touristes internationaux, donc si les autres viennent aussi nombreux chez nous c’est que c’est plus que bien ... mais, mais, il faudra faire mieux encore.

Du coup , Edouard Philippe a fixé un objectif en convoquant un comité interministériel : « les touristes étrangers sont revenus en France, ils seront 90 millions cette année ce qui fait déjà de la France la première destination, mais il faut que l’année prochaine, nous en accueillions 100 millions ». Le culte des chiffres qui marque les esprits. 

Le gouvernement a raison mais il s’illusionne quand même beaucoup quand il se félicite des performances de l’industrie touristique française. 

Les chiffres clefs publiés par le ministère de l’économie sont impressionnants. 

1e la France a accueilli 84,5 millions de personnes qui sont venus visiter le pays en 2015. On atteindra près de 90 millions en 2016. On est donc bien le pays qui accueille le plus de visiteurs étrangers. (Bravo)

2e la consommation touristique représente près de 160 milliards d’euros, soit plus de 7% du PIB. Les secteurs qui en profitent le plus, les transports (l’essence et le train), les hôtels et la restauration. (Là, ce n’est pas un scoop)

3e les taxes de séjours et taxe forfaitaire représentent 64 millions d’euros (bof !)

4e la France compte plus de 156 000 établissements touristiques d’hébergement (hôtel, résidences, camping, auberges de jeunesse) soit 5,5 millions de lits. (Bizarre, on ne compte pas Airbnb,mais passons) 

 

Voilà en gros le palmarès. Pas si mal, c’est vrai. Mais malheureusement, ce ne sont pas les vrais chiffres. Alors, attachons les ceintures, parce que la réalité est moins idyllique. 

1e la France est sans doute le pays qui reçoit le plus de visiteurs. Ça n’est pas sur pour 2017: les USA, l’Espagne et l‘Italie sont au coude à coude et l'un de ces pays pourrait ravir cette place selon les prévisionnistes. Et ce qui est certain, c’est que certains visiteurs ne font que transiter.  Ils passent, très vite, ils viennent du nord de l’Europe, de la Grande Bretagne d’Allemagne ,des pays bas  et filent vers le sud, vers l’Espagne ou l’Italie parce que c’est moins cher et que le soleil est garanti.

Donc, il passent mais ne dépensent pas d’argent chez nous. Hormis un ou deux pleins d’essence , les péages, et les casse croutes. 

Ne parlons pas des chauffeurs routiers qui traversent la France, s’arrêtent dormir sur une aire d’autoroute et sont comptabilisés comme touristes étrangers visiteurs. C’est vrai ! 

La durée de séjour en France est une des plus courtes des grands pays touristiques. 2 ou 3 jours maximumcontre une à deux semaines en Espagne, en Italie ou en Grèce. Et même aux Etats Unis. 

2e En terme de chiffre d’affaires ou de recettes, la France est loin d’être la première du monde. Elle n’est que quatrième. Derrière les Etats-Unis, la Chine et l’Espagne. Et surtout, les recettes suivent depuis trois années au moins, une tendance à la baisse. Moins de revenu capté par touriste arrivé.Donc, les retombées en activités et en emplois ne sont pas ce qu’on essaie de nous faire croire. 

 

3e la France est un pays dont on nous dit que le patrimoine historique et culturel constitue un atout formidable. OUI, trois fois oui. Sauf que 80 % des touristes visiteurs sont concentrés dans la région Ile de France, Rhône alpes et Paca. Les autres visitent surtout les aires d’autoroute. 

Ajoutons à l’adresse du Premier ministre que le site le plus visité en France, ça n’est ni la tour Eiffel, ni le musée du Louvre, ni le château de Versailles ou la merveille du Mont St Michel ... C’est .... Devinez quoi ? Un monument pas typiquement représentatif de la culture française, le parc d’attractions Disneyland Paris avec 15 millions de visiteurs. Disneyland Paris sert d’ailleurs de produit d’appel pour visiter autre chose en prime, les châteaux de la Loire ou l’arc de Triomphe en passant par les galeries Lafayette. Les hôteliers de Marnes la vallée attirent les enfants avec Mickey et après deux jours d’attractions, offre aux parents des circuits complémentaires sur les châteaux de la Loire ou à Paris intramuros . Ce qui fait que la durée de la villégiatures à Disney land est plus importante que la durée de la visite au parc. Malin ! 

4e la France un équipement hôtelier hors pair dit-on. Oui, à Paris, les palaces sont au niveau international. Mais pour le reste, il manque 1 million de chambre d’hôtel. D’où le succès des résidences vacances (merci Mr Brémond parce que sans le groupe Pierre et vacances, nous serions au niveau du Sénégal). D’où le succoès en France d’Airbnb dont le ministère de l économie et la mairie de paris voudraient bien couper les ailes, alors que la France est le deuxième pays au monde après les Etats-Unis pour l’activité Airbnb. 

Si airbnb marche aussi fort en France, c’est parce que la capacité hôtelière n’est pas à la hauteur. C’est comme le succès des VTC. Uber s’est implanté parce que le service des taxis était minable. Maintenant que les taxis ont évolué en bien, Uber a plus de difficultés a poursuivre son développement. 

Si Madame Hidalgo, maire de Paris, pense que c’est en limitant la liberté des parisiens de louer sous Airbnb leur appartement vide, qu’elle va renforcer la capacité d’accueil, il faut qu’elle aille urgemment suivre un séminaire de formation dans la première école de commerce venue. 

Elle y apprendra aussi que le moteur de l’industrie touristique, c’est l’offre et l’innovation, que le mécanisme de réservation passe par Booking à 80% et que Booking est un site américain qui capte ainsi une partie de la marge. 

Elle y apprendra au passage que si on veut accueillir des touristes, mieux vaut parler anglais. Bref, bref ... le B-a-ba.  

 

Le plus incompréhensible dans cette histoire, c’est que des hommes aussi pointus que le président de la République, ou que le Premier ministre tombent dans ce genre de banalités qui consiste à se regarder le nombril en criant qu'on est beau et grand. Alors qu’il faudrait faire. Et pas seulement faire savoir. 

Edouard Philippe sait faire. Le Havre est une ville magnifique. Il a repris la stratégie de développement d’Antoine Rufenacht et fait de ce port de commerce, l un des tout premier de la cote Atlantique , il en a fait un pôle de développement industriel mais aussi une ville d’accueil de touristes dans laquelle on prend plaisir à séjourner. Donc il sait faire. Au Havre, les hôteliers parlent anglais. Les musées sont ouvert le dimanche, les transports en commun fonctionnent, etc. etc. 

Ce qu’il est possible de faire au niveau d’une ville, ou même d’une région comme la Bretagne , pourquoi ne peut on pas le généraliser a la France entière. 

Il nous manque un patron. Au havre il y avait un patron. En Bretagne , il y a un patron ( jean Yves Le Driant). En France qui est le patron du tourisme ? 

Depuis qu’il est Premier ministre, les normands de souche ou d’adoption qui habitent ou séjournent sur cette côte magnifique de l’autre côté de la Seine, entre Cabourg et Honfleur, sont contents, de leur région , mais ils ont détourné un vieux dicton normand pour supporter un climat un peu humide :

« Quand on voit le Havre, disent-ils et qu’on aperçoit Edouard Philippe dans sa mairie, c’est qu’il va pleuvoir ... Quand on ne voit plus ni le Havre, ni Edouard Philippe, c’est qu’il pleut déjà. »  Les normands ont la dent dure.

Jean-Marc Sylvestre

 

Peuple de France a besoin de votre soutien. Faire un don sur paypal.com

                       ___________________________

Vous n'avez pas encore l'application Peuple de France ? Téléchargez-la gratuitement dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

Publié dans France

Commenter cet article