La presse étrangère massacre Brigitte Macron !

Publié le par LA REDACTION

La presse étrangère massacre Brigitte Macron !

Si les médias français n’avaient pas fabriqué ce mensonge que Brigitte Macron séduit les foules, tant en France qu’à l’étranger, et qu’elle est la femme idéale, symbole de classe et de beauté, la presse étrangère ne se serait pas déchaînée contre elle. 

 

Mais ils en ont trop fait et cela se retourne contre la Première dame et pour cause… beaucoup ne l’apprécient pas du tout voire en ont honte.

Elle n’est pas du tout à hauteur du job disent beaucoup. Dès que l’on exprime ce que l’on en pense ou ce qui il y a dire, l’on se fait taxer de racisme anti-âge, de sexisme et l’on se fait accabler sous le poids des dérapages et des insultes. Et cela devient très agaçant que cette injonction qui nous est faite d’admirer ce couple physiquement très très ordinaire.

Bien que nous soyons totalement opposés à la”politique” de LREM, ce sujet ne l’est pas. Nous sommes consternés par le ridicule du couple Macron qui nous a déjà raconté avec force détails leur rencontre quand il avait quatorze ans et elle quarante… Le ridicule tenant dans le story telling récurrent, tel un fait d’armes que d’aucuns ont le droit de ne pas trouver très sain..

L’un des arguments de vente du produit Macron était sa beauté… Désolé, mais le Macronix Imperator, il est tout sauf beau. Maintenant, c’est au tour de Macronella. La presse est dithyrambique et les articles hagiographiques envahissent les médias: on se croirait chez les Ceausescu! Il faut aimer Brigitte Macron, la trouver très belle, être adepte de son bronzage forcené, de ses grandes enjambées, de ses vilaines fringues paraphées Vuiton, etc.

En voulant la survendre, même photoshopée au max, Grazia ne l’a pas ratée!

 

 

Vous n'avez pas encore l'application Peuple de France ? Téléchargez-la gratuitement dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

La presse étrangère massacre Brigitte Macron !

Selon le Financial Times: “Elle défie les conventions avec son bronzage permanent, ses cheveux blonds peroxydés et ses sacs à main design. “Son look peut être qualifié de bobo chic et elle a osé des tenues dénudées qui ont fasciné la presse française”, poursuit le journaliste, en comparant le style de Brigitte à celui d’une “cagole” (en français dans le texte).

Brigitte Macron a été aussi qualifiée d’ “Essex girl”, expression faisant référence au comté d’Essex au nord-est de Londres, utilisée de manière péjorative pour désigner une fille vulgaire, un peu stupide et aux mœurs légères.

Plus récemment, Brigitte vient de se faire démolir à juste titre par le Corrière della sera pour sa tenue “à la limite de l’indécence” lors de l’hommage rendu à Simone Veil… Au début, quand ces photos, reprises de sites de potins italiens, ont commencé à circuler, nous avons pensé à des montages, tant c’était ahurissant et ce fut la réputation de sérieux du Corriere della Sera qui nous a convaincus de la lamentable véracité de ces clichés.

(Chute de style – Se tromper est un art – Aux funérailles en mini-jupe)

(Chute de style – Se tromper est un art – Aux funérailles en mini-jupe)

Nous allons donc rompre ce bel unanimisme des médias hexagonaux, en osant dire que Brigitte Macron est moche et pouvons le prouver photos à l’appui.

Elle a la tête dans le cou, des épaules de déménageur, ce qui lui confère un air niais de bécassine à longs bras.

Assez petite, elle croit qu’il lui faut toujours se percher sur des talons de dix à douze centimètres pour mieux exister et quand elle circule sur des pavés…

C’est pitoyable ou rigolo, selon le point de vue. (Son départ des Invalides, quittant la cour pavée, haut perchée, restera un grand moment… de consternation.)

La presse étrangère massacre Brigitte Macron !

Elle n’a toujours pas compris qu’elle est l’âge des chignons, comme elle n’a pas compris qu’elle n’est plus à celui de la mignona, jolie terme italien pour désigner une mini-jupe. Son âge, on le connaît, la plupart d’entre nous n’en ont que faire… et une robe très courte ne remplacera un bon lifting.

Comme ceux de nombre de dames, ses genoux ne sont pas terribles, c’est pourquoi les élégantes porte des robes sous le genou ou, ce qui est plus seyant encore, à mi-mollet.

Ce n’est ni racisme anti-vieille, ni du puritanisme, il s’agit d’élégance, de chic, mais ça, elle ne connaît pas trop, pas davantage que le savoir-vivre, en revanche le savoir fric…

La presse étrangère massacre Brigitte Macron !

Il n’est qu’à voir comment elle s’assoit…

La presse étrangère massacre Brigitte Macron !
La presse étrangère massacre Brigitte Macron !
La presse étrangère massacre Brigitte Macron !

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Source : Delitdimages.org

Publié dans France, Macron

Commenter cet article

ça suffit ! 27/08/2017 16:59

@Nathalie, "Mais êtes vous encore une femme, vous qui détaillez avec tellement d'attention les défauts physiques de vos congénères ? C'est presque suspect ..." La suspicion est-elle de considérer et de prendre conscience du grotesque d'une femme qui, aujourd'hui, ose revendiquer une "charte" (une charte n'est qu'un statut déguisé) de femme du Président de la République avec, s'il vous plaît, demande d'intervention sur des questions sociales et économiques (nationales ou internationales) ou de la défendre bec et ongles en se demandant pourquoi ?? Oui ! où est la suspicion et pourquoi défend-on quelqu'un ?? Quels sont les mobiles profonds et véridiques qui font qu'on défend quelqu'un ?

La réalité est que nous sommes en train de toucher le fond et la comparaison avec les Ceausescu ne me semble pas si outrancière que cela. Nous avons une femme qui a épousé son élève de presque 25 ans de moins qu'elle (alors qu'il est de l'âge de sa fille, son deuxième enfant) et qui a de plus en plus le physique ingrat d'un vieil acteur de l'époque de mes parents, Fernandel !!

Souhaitons que ce couple "infernal" n'aille pas aussi loin que les Ceausescu et surtout, surtout que nous puissions être encore capables d'intervenir sans nous attirer les foudres ou, pourquoi pas, les geôles de notre pays qui ne sera plus une République. Et suis-je un homme ou une femme pour oser dire cela ? Pourquoi faut-il être plus l'un que l'autre ?

une anti macron 23/08/2017 16:08

ridicule une mini jupe à 64 ans je n'appelle pas ça la liberté de la femme , pour une sois disant intelligente elle manque de discernement , et vraiment très vulgaire , je n'aime pas du tout son style et je trouve qu'elle ridiculise la france à l'étranger

Anonym e 08/08/2017 09:49

Elle fait honte, franchement. Et sa tenue et ses talons lors des obsèques de Mme Veil restera dans les annales...une honte.

Purfruit De La Fraise 06/08/2017 12:39

" La femme la plus populaire de France " ??? Certains journalistes ont pété un plomb. Elle est la 1ere dame la plus décriée. Les médias mainstream sont complètement déconnectés du peuple.

Anonyme 08/08/2017 09:52

"une pathétique grand-mère s’essayant à la jeunesse sans y parvenir" comme il l'est dit plus bas, tout à fait çà.

Rud 22/07/2017 11:54

Je confirme Mémé Brigitte, c'est Ma Dalton, dans Lucky Luke. Et elle se tape le simplet. Des 7 nains car Macron, n'est pas très grand non plus. Elle se tape donc le 7ème nain de Blanche Neige.

Rud 22/07/2017 11:51

Pour en revenir, oui c'est vrai. Cela sombre de plus en plus, dans la décadence, le ridicule, voir le pathétique. Macron, ou Ma Crotte. ( Rire ). Des fois, je le surnomme, comme ça, quand il m'irrite. Mémé Brigitte serait bonne, pour la carte Vermeille, voir celle de la famille nombreuse. C'est tout. Et qu'es ce qu'c'est que, cette histoire, de lui faire un budget ? Personnellement, je lui donnerai. RIEN !!! Déjà ce couple, n'est pas digne, de nous représenter. Mémé Brigitte, et son jeunot de mari. Attention, j'ai des soupçons, qui me donneront raison, par la suite. Déjà petit un la démission du Général Chef d'Etat Major. Le Général De Villiers, en personne; Je serai prêt aussi, à penser, que le mois de Novembre en sera assez chaud, pour l'exécutif Gouvernemental. Les gens vont vite, se poser, la question, et auront certainement marre, voir fatigués de Ma Crotte, et de sa vieille, qui je le cite est indécente, et donc aucune classe. A se demander, si le jour ou Madame Simone Veil, est rentrée au Panthéon. Elle portait une culotte ? Non là c'est franchement de l'anti Glamour. Mémé Brigitte, c'est ni Sharon Stone, ni Kim Basinger. Faut se mettre cela droit dans les yeux, et bien évidence. Non on est prit pour des c...s. ( Soyons polis, mais vous pensez le même mot que moi ). Par des clowns sans aucuns intérêts, pour le Pays, ils s'en foutent, ils ont la place. De Gaulle quand à lui par contre aimait la France, et les Français. Donc, c'est cette mémoire là, qu'il faut respecter.

katlen 18/07/2017 21:55

Ce n est Pas le Ptrmier CAS de cette etrange relation d une Prof d ecole et d un jeune HOMME de 15 ana .. Ou plus precisement d un Gamin de 14 , ans en FRANCE... La PROF avait fait de la PRISON.... Il y a eu un Fim qui avait ete FAIT.... MOURIR D AIMER....

Rud 22/07/2017 11:39

Oui ce fut assez réaliste, d'ailleurs. Je l'ai vu et revu, avec Annie Girardot.

Vent d'Est, Vent d'Ouest 18/07/2017 20:56

Leur histoire de f... quand il avait 14 et elle près de 40, triste, désolant, consternant et surtout à la limite dans l'abjection de la part d'une adulte censée représenter l'autorité protectrice envers tout jeune ado dont on connaît la fragilité, en pleine construction de soi-même, et, pire, les media en banalisant ce qu’ils n’auraient pas manqué de dénoncer avec force violence chez d'autres, m'a plus que profondément dégoûtée. Non, assurément, je ne trouve pas Mme Brigitte Macron chic, ni élégante, juste une pathétique grand-mère s’essayant à la jeunesse sans y parvenir, jolies jambes ou pas, au contraire de Mmes Carla Sarkozy et Melania Trump qui, toutes deux, arborent une certaine classe et une aisance naturelle qui excluent tout artifice de leur part, sans grand risque de me tromper.

Nathalie 20/07/2017 19:09

C'est positivement hilarant de vous entendre vanter l'absence d'artifices de Carla Bruni, lors même que chacun connaît son addiction à la chirurgie plastique (j'emploie le terme "plastique" à dessein car, en l'occurrence, je n'oserais parler d'esthétique ...).

Quant à Simone Veil, évitez de penser à sa place ! J'augure qu'elle aurait, bien au contraire, salué l'initiative vestimentaire de Madame Macron qui, avec sa mini jupe, n'a jamais mieux illustré la liberté des femmes a disposer de leur corps et ce indépendamment des pisse-froid et des vieilles biques réactionnaires et frustrées !

Depuis quand les femmes doivent-elles intégrer l'obligation de porter un chignon et des bas de contention passé 60 ans ? Ce qui, soit dit en passant, serait tout à fait dommage quand on a les jambes de Madame Macron.

Votre discours régressiste et pour le moins sexiste (donc discriminatoire) est indigne d'une femme digne de ce nom. Mais êtes vous encore une femme, vous qui détaillez avec tellement d'attention les défauts physiques de vos congénères ? C'est presque suspect ...