Le maire de Calais refuse d'installer les points d'eau pour les migrants

Publié le par LA REDACTION

Natacha Bouchart, maire de Calais. POOL Source: Reuters

Natacha Bouchart, maire de Calais. POOL Source: Reuters

Le maire de Calais, Natacha Bouchart, a déclaré par le biais d'un communiqué qu'elle ne donnerait pas suite «aux injonctions» du Conseil d’État, qui a ordonné des mesures d'aide aux migrants, comme la création de points d'eau ou de sanitaires.

«La décision de justice du Conseil d’État est une injustice pour les Calaisiens, car elle les met de nouveau sous la menace de la recréation d’une énième Jungle. Aussi, en l’absence de politique nationale et européenne offrant une solution globale de maîtrise de l’immigration, la Ville de Calais ne donnera pas suite aux injonctions qui lui ont été faites», a déclaré le 31 juillet Natacha Bouchart, par le biais d'un communiqué.

«Je ne puis accepter de mettre en place des installations qui réuniraient à nouveau les conditions de création de campements, de bidonvilles, et de points de fixation. En réalité, il m’apparaît que la solution consistant à venir en aide aux migrants suppose avant tout leur départ vers des centres adaptés, et c’est à l’État d’avoir une réponse claire à ce sujet», a ajouté le maire de Calais.

En savoir plus sur francais.rt.com

 

Peuple de France a besoin de votre soutien. Faire un don sur paypal.com

                       ___________________________

Vous n'avez pas encore l'application Peuple de France ? Téléchargez-la gratuitement dans Google Play:

Publié dans Immigration

Commenter cet article