Les ouvertures sauvages de bornes incendie, devenues défectueuses, retardent les pompiers

Publié le par LA REDACTION

Une ouverture de bouche d'incendie à Aubervilliers. (illustration). SIPANY/SIPA

Une ouverture de bouche d'incendie à Aubervilliers. (illustration). SIPANY/SIPA

Les interventions des pompiers de Paris en banlieue parisienne sont parfois dangereusement retardées à cause des ouvertures sauvages de bornes à incendie du mois de juin.

 

Les conséquences peuvent être gravissimes. Dans la nuit de samedi à dimanche, un incendie a ravagé un immeuble de Sevran, en Seine-Saint-Denis. Les pompiers sont immédiatement intervenus mais ont perdu 15 minutes à chercher une borne opérationnelle explique Le Parisien.

La raison : les ouvertures sauvages du mois de juin ont entraîné à certains endroits une rupture d'alimentation en eau. "On a essayé de se raccorder à deux bouches à incendie défectueuses. C’est la répercussion du phénomène d’ouverture volontaire", a déploré le lieutenant Yannick Pagnot au Parisien.

Les camions de pompier ont dû se brancher à plusieurs dizaines de mètres du bâtiment en flammes. "On a perdu 15 minutes dans le délai d’intervention",peste Yannick Pageot. Heureusement, l'incendie, s'il a ravagé une partie du bâtiment, n'a pas fait de victime. Reste que la situation devrait se reproduire et dans les zones où des irresponsables ont ouvert des bornes pour créer des piscines de rue, certains incendies devraient être plus difficiles à maîtriser.

valeursactuelles.com

 

 

Vous n'avez pas encore l'application Peuple de France ? Téléchargez-la gratuitement dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

Publié dans France

Commenter cet article