Réduction des Aides au logement: le visage odieux du Macronisme

Publié le par LA REDACTION

Le gouvernement réduit les aides aux logement

Le gouvernement réduit les aides aux logement

L’Aide Personnalisée au Logement (APL) est au même titre que le RSA une dépense vitale pour la survie des ménages en grande difficulté financière. Alors même que 9 millions de Français vivent sous le seuil de pauvreté et que près de 4 millions sont en situation de mal-logement, l’APL permet à près de 6,5 millions de foyers (dont 800.000 étudiants !) d’alléger leurs charges de loyer.

Aujourd’hui, le Gouvernement a annoncé que l’APL diminuera de 5€ par mois pour tous les bénéficiaires dès le 1er octobre prochain. Sans doute ces 5€ mensuels ne représentent-ils pas grand chose aux yeux de ceux qui ont les moyens de vivre aisément : mais raboter une telle somme constitue un sacrifice insupportable pour des millions de Français !

Durant la campagne présidentielle, j’avais alerté sur l’injustice sociale indécente qu’Emmanuel Macron imposerait aux Français s’il était élu. Les faits me donnent raison : hausse de la CSG, baisse des APL pour les ménages les plus démunis d’un côté… mais suppression de l’ISF sur les gros patrimoines financiers pour les plus aisés de l’autre.

Au cœur de l’été, le Macronisme révèle son vrai visage : l’austérité pour les plus faibles, sur laquelle prospèrent les plus riches.

 

Nicolas Dupont-Aignan

Député de l’Essonne

Président de Debout la France

 

 

Vous n'avez pas encore l'application Peuple de France ? Téléchargez-la gratuitement dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

Publié dans France, Macron

Commenter cet article

Vent d'Est, Vent d'Ouest 25/07/2017 20:15

Hélas, toujours la même antienne : ces gens qui vivent très bien des Riens. Certes, c'était le projet de Hollande mais JupitéRIEN n'était pas obligé de le suivre, seuls ceux qui ont voté Marine Le Pen avaient les yeux ouverts sur la politique de Macron En Marche ! de continuer celle de Hollande. Les étudiants et autres jeunes qui ont voté pour ce mondialiste assumé doivent déchanter à l'heure actuelle, ils l'ont cherché, ils l'ont trouvé ;quant aux autres, ils subissent. Pour info, je fais partie de ceux qui sont considérés comme vivant sous le seuil de pauvreté, mais encore trop riches pour bénéficier ne serait-ce qu'une petite aide pour la complémentaire santé, et cela ne s'arrangera pas avec ma petite retraite que ces sangsues vont encore ponctionner si elle atteint 1 200 €/mois pour financer un métro à Abidjan ou aider à l'éducation à l'étranger - si Rihanna arrive à convaincre - ou autres dépenses pharaoniques en agapes et autres festivités présidentielles pendant que le peuple de riens se serre la ceinture, la liste des joyeusetés n'étant pas exhaustive.