Sébastien Jallamion: « la sécurité des Français n’est pas la priorité du gouvernement »

Publié le par LA REDACTION

Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb. afp.com/FRANCOIS GUILLOT

Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb. afp.com/FRANCOIS GUILLOT

Alors que l’opinion découvre peu à peu l’étrange personnalité de Gérard Collomb propulsé ministre de l’Intérieur par son jeune ami devenu Président de la République, une partie du voile semble tomber au gré de ses prises de paroles s’agissant de ses capacités à exercer cette fonction régalienne.

Nous avions déjà épinglé ce socialiste ambitieux dans nos colonnes, révélant certains aspects pour le moins inquiétants du personnage, qu’une partie des Lyonnais connaissent bien, mais que le reste de l’opinion découvre aujourd’hui.

Sa dernière sortie, pour le moins symptomatique, a été remarquée et pointée du doigt par les médias mainstream, et pour cause ! En effet ce 21/07/2017, Gérard Collomb a entrepris une déambulation pédestre dans les rues de Paris, plus précisément à Montmartre, accompagné d’une nuée de journalistes, et s’est adressé à un couple de touristes malaisiens attablé en terrasse, dans un anglais très approximatif : « I am the minister… from police. Do you want a picture with me ? » Le couple, visiblement des jeunes mariés, a ainsi vu son intimité voler en éclats, et leur sourire insistant ne laissait aucun doute quant au malaise suscité, pour ceux qui connaissent cet élément de langage non verbal dans la culture asiatique.

 

Vous n'avez pas encore l'application Peuple de France ? Téléchargez-la gratuitement dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

Collomb interpellant des touristes à Montmartre

Collomb interpellant des touristes à Montmartre

Prenant la pause aux côtés du jeune couple médusé, Gérard Collomb a ainsi exposé leur image à une armée de journalistes. Les jeunes mariés garderont certainement un curieux souvenir de la « french touch »…

Qualifiée par certains de surnaturelle, la scène a bien entendu été largement diffusée et commentée sur les réseaux sociaux. Mais au delà de ce qu’elle raconte du personnage, dont l’égocentrisme n’aura échappé à personne, il convient de se demander quelles sont les priorités de celui qui se présente comme le « minister… from police », à l’heure où les coupes budgétaires annoncées suscitent l’inquiétude dans les rangs de la police nationale.

Par ailleurs, une autre actualité bien moins médiatisée démontre à quel point la situation est pour le moins inquiétante, celle d’une compagnie de CRS contrainte de dormir à la belle étoile faute de la mise à disposition de logements salubres. En effet, leur cantonnement étaitinfesté de cafards !

150 CRS ont du dormir à la belle étoile faute de logement salubre

150 CRS ont du dormir à la belle étoile faute de logement salubre

Le parallèle n’aura d’ailleurs pas échappé à la plume d’Olivier Damien, commissaire divisionnaire honoraire, qui s’est fendu comme à l’accoutumée d’un brillant article sur Boulevard Voltaire.

Quant à votre serviteur, que dire… Il n’a pu s’empêcher d’envoyer un tweet à Gérard Collomb, notre ministre de l’Intérieur de classe internationale.

 

 

Tweet envoyé à Gérard Collomb

Tweet envoyé à Gérard Collomb

A l’évidence, la sécurité des Français n’est décidément pas la priorité du gouvernement, à en juger par ceux à qui elle est confiée.

Sébastien Jallamion pour ripostelaique.com

 

Publié dans France, Gouvernement

Commenter cet article

Vent d'Est, Vent d'Ouest 26/07/2017 12:00

Et j'ajouterais à la phrase (cf. entre parenthèses) : "À l'évidence, la sécurité des Français ("ni celle des touristes") n'est décidément pas la priorité du gouvernement [...]". Collomb, bien que n'étant pas de Lyon, je le connaissais malheureusement déjà de réputation...