Sens des priorités: Pendant que le peuple souffre, le Président showbiz dîne avec Rihanna

Publié le par LA REDACTION

Sens des priorités: Pendant que le peuple souffre, le Président showbiz dîne avec Rihanna

Macron est réellement en train de péter les plombs, la fonction présidentielle la rendu totalement fou révélant toutes ses pathologies mentales. Enfin, il n’y a qu’à voir les dernières semaines passées de son mandat, le sieur Jupiter fait des choses totalement incompréhensibles, il se crée des crises alors qu’elles n’auraient en aucune manière dû sortir. Pourquoi rabrouer le général de Villiers par exemple alors que cela aurait dû se résoudre entre les 4 murs de l’Elysée ?

La dernière en date l’invitation à l’Elysée de la chanteuse à succès Rihanna. Quel en est l’objectif alors que tous les problèmes de sa présidence ressortent ? Parce que la star de la pop a envoyé un tweet à Macron, celui-ci s’empresse de l’inviter à dîner à l’Elysée, voilà comme ça en trois minutes. N’y a-t-il pas d’autres priorités ? Non pas pour Macron, qui croit être le président du show-business, des élites mondialisées, des soirées arrosées entre gens de la haute, des beaux restaurants, du luxe à outrance. C’est la jouissance de la haute société au détriment d’un peuple en souffrance.

Mais quelle est cette présidence totalement frapadingue ? Elle durera encore 5 ans à moins qu’on en l’en empêche plus tôt.

Mike Borowski pour lagauchematuer.fr

 

Peuple de France a besoin de votre soutien. Faire un don sur paypal.com

                                                ___________________________

Vous n'avez pas encore l'application Peuple de France ? Téléchargez-la gratuitement dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

Publié dans Macron

Commenter cet article

Vent d'Est, Vent d'Ouest 25/07/2017 20:28

"Macron est réellement en train de péter les plombs" : désolée, il pétait déjà les plombs lors des présidentielles en faisant des déclarations absurdes et mensongères, qui plus est. Et pourtant une fraction de Français l'a élu. À mon humble avis, ce sont ces Français-là qui ont pété les plombs - dans le sens de votre article - , par peur de l'inconnu, donc par lâcheté, en veautant pour lui, pas pour la France.