CSG: La colère monte chez les CRS qui voient leur indemnité menacée

Publié le par LA REDACTION

CSG: La colère monte chez les CRS qui voient leur indemnité menacée

La colère monte chez les CRS. La compagnie républicaine de sécurité (CRS 27), basée entre Toulouse et Ramonville-Saint-Agne, a fait savoir son mécontentement, hier matin, au moment de partir vers Paris pour une mission de sécurisation.

Sur les 70 fonctionnaires qui devaient prendre la route vers la capitale, seulement 27 d'entre eux ont été du voyage, soit un tiers de l'effectif initialement prévu.

À l'origine de cette grogne, la crainte de voir leur sacro-sainte indemnité journalière d'absence temporaire, qui s'élève à 39 € par jour, se diluer dans la hausse annoncée des prélèvements sociaux. Alors que des économies budgétaires sont annoncées pour cette rentrée sociale, les CRS ne veulent pas que cette indemnité soit ponctionnée avec la hausse probable de la CSG. 

En savoir plus sur ladepeche.fr

 

Publié dans France

Commenter cet article