Des migrants manifestent pour obtenir la CMU et de l’argent liquide

Publié le par LA REDACTION

Des migrants manifestent pour obtenir la CMU et de l’argent liquide

28 jeunes migrants accueillis au centre de répit temporaire et collectif (CRTC) de Cassel ont manifesté ce mercredi vers 10 h dans les rues de la commune. Munis de banderoles et de pancartes, ils sont allés devant la mairie puis ont voulu rejoindre la gendarmerie. Ils dénoncent les procédures d’intégration et leurs conditions d’accueil dans le centre géré par l’Afeji, depuis son ouverture en novembre dernier. « Leur principal souhait est d’obtenir de l’argent liquide plutôt que les bons qu’ils reçoivent et qui sont valables dans les commerces casselois », explique le capitaine Vanagt, commandant de la compagnie de gendarmerie d’Hazebrouck.

Dans un communiqué envoyé dans l’après-midi par « Les mineurs non accompagnés mis à l’abri au CRTC de Cassel », les réclamations sont davantage précisées. En plus de la question de l’argent, les mineurs émettent le souhait d’être accompagnés dans leurs démarches pour trouver un apprentissage. Ils dénoncent l’absence d’ordinateurs et le manque de fournitures scolaires pour leurs études. Ils veulent également bénéficier de la CMU, avoir un accompagnement pour leurs activités et un référent social. D’après le communiqué, les manifestants sont tous des mineurs non accompagnés, venant de Guinée, Sénégal, Cameroun, Côte d’Ivoire, Mali.

En savoir plus sur lereveildeberck.fr

Publié dans Immigration

Commenter cet article

Vent d'Est, Vent d'Ouest 18/08/2017 13:41

Et pour du boulot, ils ne manifestent pas, ces CPF, futurs ingénieurs, médecins et autres Prix Nobel ? Preuve, s'il en est besoin, que ce ne sont que des clandestins économiques. Et ces gauchistes, ils ne les épaulent pas pour en trouver, du boulot ? Non ? Pourtant, on a besoin de bras pour nettoyer les immondices qui jonchent les rues et autres lieux pris d'assaut ou laissés tels quels par leurs coreligionnaires migrants !

flamma 18/08/2017 09:04

une nouvelle provocation des gauchistes avec l'arrogance et l'insolence du type de migrants envahissant la france et l'europe , à la grande joie des vacanciers de l'élysée Parisienne .