En France, critiquer les SMS d’injures contre Mme Veil de Mme N’Diaye, c'est être raciste

Publié le par LA REDACTION

En France, critiquer les SMS d’injures contre Mme Veil de Mme N’Diaye, c'est être raciste

La politique comme l’ont pu connaître nos pères ou nos grands-pères n’est plus. On ne demande plus à une personnalité des compétences affirmées dans un domaine quel qu’il soit. On ne veut plus de ministres brillants et portants la connaissance au sein d’un gouvernement. On ne veut plus de gens qui réfléchissent, ont des idées et la volonté d’améliorer des structures ou des lois désuètes paralysant notre pays. Non ce qu’on veut aujourd’hui dans ce monde globalisé, c’est d’un casting.

Il nous faut des personnalités politiques pouvant s’insérer dans le moule des élites mondialisées. Qu’importent ce qu’elles pensent, ce qu’elles représentent, ces fonctions antérieures, leurs vécus, leurs expériences, seul compte le physique, la couleur de peau, le sexe, la religion. Du fait de l’américanisation de notre société on se sent obligé de « caster » pour la nomination d’un gouvernement, d’un député, ou d’un président d’une grande entreprise… On ne peut y échapper. C’est la vindicte médiatique qui l’ordonne.


 

Ainsi, comme Rama Yade ou Rachida Dati en leur temps pas si lointain, Madame N’Diaye doit son arrivé à la tête du service communication de l’Elysée, car femme, jeune et noire. Sans ces attributs jamais, je dis bien jamais elle tout comme ses devancières, n’auraient pu rêver de ce maroquin élyséen. Elles doivent avoir l’honnêteté intellectuelle de le dire. Car quelles sont les compétences avérées de Mme N’Diaye ? Aucune, sauf peut-être une docilité de plus que de raison vis-à-vis du pouvoir. On ne mord pas la main qui vous nourrit. Mme N’Diaye a-t-elle théorisée une quelconque analyse sur son métier ? Non jamais. Elle est donc le produit le plus injuste des temps modernes, celui de la réussite par l’appartenance communautaire. Ce que la France a de toute son histoire bannie, elle le met en avant sous la pression de bienpensants la tête tournée vers la civilisation anglo-saxonne.

L’avantage est donc double pour Emmanuel Macron. En plus de donner des gages à une forte partie de son électorat – je rappelle que les maghrébins de France ont voté en masse pour Emmanuel Macron, sur une population de 10 millions d’âmes, il s’agit d’un sacré réservoir de voix- Macron sait qu’il a en elle un paratonnerre formidable. Ainsi, telle la madone elle est intouchable du fait justement de ses origines. Pensez-donc toute critique à son encontre voudra à la personne un procès en racisme avéré ! Ses insultes contre Mme Veil même si je ne la porte pas spécialement dans mon cœur loin de là, mais on respecte la mort, ou ses déclarations sur les mensonges qu’elle prodigue pour aider Macron sont une honte sans nom pour notre pays.

Bien entendu tout cela n’a pas manqué, les complices du pouvoir planqués dans les rédactions journalistiques ont instigué des procès en sorcellerie contre tous ceux qui ont exprimé un quelconque désaccord. Et puis avoir dit que Mme N’Diaye a fauté on insulte les auteurs comme moi de racisme, c’était pareil pour Laetitia Avia député Macroniste ayant mordu un chauffeur taxi pour ne pas avoir à le payer. On doit les dénoncer car elles ont fauté qu’elles soient noires, ou pas. Il n’y a pas de privilège et de privilégiés. On se demande d’ailleurs où nous sommes, nous n’avons pas à faire avec des gens comme ça lambda, mais à des personnalités ayant pris le pouvoir. Qui commandent, qui ont le pouvoir d’écrire la loi, qui sont ces élites mondialisées que je dénonce et continuerait à dénoncer, qu’on me fasse le procès de racisme ou pas.

Mike Borowski pour lagauchematuer.fr

 

 

Vous n'avez pas encore l'application Peuple de France ? Téléchargez-la gratuitement dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

 

Peuple de France a besoin de votre soutien. Faire un don sur paypal.com

Publié dans France

Commenter cet article