Il brandi une machette en faisant référence à Daech et sème la panique dans un train

Publié le par LA REDACTION

Un passager du train Roanne-Lyon a brandi une machette dans le wagon.

Un passager du train Roanne-Lyon a brandi une machette dans le wagon.

Pour un motif encore obscur, un passager du train Roanne-Lyon a brandi une machette dans le wagon en faisant référence à plusieurs reprises à “Daech”. De quoi semer la panique chez les voyageurs.

 

Les voyageurs du train Roanne-Lyon ne s’attendaient certainement pas à vivre une telle frayeur. Vendredi 28 juillet, en fin d’après-midi, le wagon du TER a été le théâtre d’une scène pour le moins inattendue lorsqu’un passager a brandi une machette en faisant référence à plusieurs reprises à “Daech”. Comme le révèle Le Progrès, les voyageurs ont cru avoir affaire à un “fou d’Allah”.  

Un degré d’alcoolémie élevé L’alerte a été immédiatement donnée et les hautes autorités ont été averties de la présence éventuelle d’un terroriste africain armé. L’homme a été interpellé en gare de Saint-Germain-au-Mont-d’Or par les gendarmes de Neuville-sur-Saône. L’individu, un Lyonnais habitué de la ligne, avait trop bu et ses propos étaient, vu son degré d’alcoolémie, incohérents. Les témoins auditionnés ont toutefois précisé qu’il n’avait menacé personne et que la lame de sa machette était restée dans son étui.

Une fois dégrisé, l’homme a expliqué qu’il n’était pas africain mais antillais et qu’il n’était pas anormal pour lui de sortir avec une machette d’autant qu’il exerce la profession de boucher. Placé en garde à vue à la brigade de Neuville, il en est ressorti avec une convocation devant le tribunal en septembre. 

valeursactuelles.com

 

Peuple de France a besoin de votre soutien. Faire un don sur paypal.com

Publié dans Faits-divers

Commenter cet article