Impopularité: Macron s’enfonce encore plus vite que Hollande dans les abîmes des sondages

Publié le par LA REDACTION

Impopularité:  Macron s’enfonce encore plus vite que Hollande dans les abîmes des sondages

Après moins de trois mois de présidence, la popularité d’Emmanuel Macron est de nouveau en forte baisse ce mois-ci (-7), avec 36% seulement d’opinions positives sur son action, selon un sondage YouGov diffusé le 3 août, pour le Huffington Post et CNews.

Le Premier ministre, Edouard Philippe, le devance péniblement d’un point avec 37% d’avis favorables.

Et ce n’est pas tout: le gouvernement également voit sa popularité s’effriter avec 33% seulement d’opinions positives, soit une perte de cinq points en un mois.

L’enquête a été réalisée du 26 au 27 juillet auprès de 1 003 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. La marge d’erreur est de 1,4 à 3,1 points.

L’annonce de coupes budgétaires dans différents domaines, la démission fracassante du général Pierre de Villiers, qui s’était opposé à la baisse du budget de la Défense, de même que la décision de baisser les APL de cinq euros pour tous et non seulement pour les étudiants,  l’augmentation de la CSG auprès des retraités sont autant de reproches adressés à ce pouvoir…

Parmi les coupes budgétaires,  l’annulation de 300 millions d’euros de dotation globale de fonctionnement des communes, départements et régions, n’est pas la moindre. Macron avait notamment promis de réviser à la hausse les indemnités des élus locaux des petites communes souvent entièrement bénévoles, mais il semble ne plus en être question, non plus. Et là il se met à dos les élus locaux qui forment un puissant maillage de l’opinion publique. Le chef de l’État avait promis, le 17 juillet lors de la Conférence nationale des territoires au Sénat, qu’il ne toucherait pas aux dotations territoriales en 2018. Emmanuel Macron s’exprimait peu après l’annonce de réduction de 13 milliards d’euros dans le budget alloué aux collectivités locales d’ici à 2022 par Gérald Darmanin… Oui ? Il faudrait savoir! Mais depuis trois mois qu’il est aux commandes de l’État, Macron ne cesse de renier ses promesses et de revenir sur ses annonces de la veille, ou celles de ses ministres, quitte à revenir dessus plusieurs fois de suite et à chaque fois avec des positions opposées ainsi qu’il en a été récemment également dans le domaine du budget de la Défense.

Ceci dit, c’est bien beau de manifester son mécontentement à travers les sondages, mais il est trop tard, il aurait fallu barrer la route de ce pion de l’Oligarchie quand il en était temps lors des élections présidentielles…

 Émilie Defresne pour medias-presse.info

 

 

Vous n'avez pas encore l'application Peuple de France ? Téléchargez-la gratuitement dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

 

Peuple de France a besoin de votre soutien. Faire un don sur paypal.com

Publié dans Macron, Sondage

Commenter cet article