L’armée en faillite : la moitié de la force aérienne française n’est pas en état de voler

Publié le par LA REDACTION

L’armée en faillite : la moitié de la force aérienne française n’est pas en état de voler

Cette information n’a pas fait les gros titres des journaux, pensez donc il vaut mieux cacher pareille nouvelle. Elle signifierait la fin de la puissance militaire d’un pays ayant plusieurs siècles durant régné sur le monde, un pays possédant l’arme atomique, le seul en Europe, les anglais ne pouvant l’utiliser que conjointement avec les USA. Pourtant la France s’engage sur plusieurs fronts, et par la voix d’Emmanuel Macron met la pression afin de guerroyer dans des contrés où la France n’a aucun intérêt vital.

L’amateurisme de nos politiques, leur volonté de sacrifier les budgets relatifs à la défense nationale pour boucher des trous budgétaires qu’ils ont eux-mêmes créé participent à la déliquescence de notre armée, la grande muette. Chaque année des milliards d’euros sont enlevés au profit de l’assistanat cancer de nos sociétés modernes. Rien n’est jamais trop beau pour ces millions de gens vivant de la générosité des Français travaillant pour ces parasites. Les clandestins affluent par dizaines de milliers chaque mois trouvant sur leur passage le gîte, le couvert et l’allocation, près de 80 milliards d’€ de dépense (voir le rapport Posokhow) par an, s’ajoutant aux 650 milliards d’€/an de prestation sociales diverses et variés.

C’est la triste réalité d’une France ne tenant plus son rang, du fait d’une politique essentiellement tournée vers la préférence étrangère et le marxisme économique profitant à des millions de fainéants. De Gaulle en son temps disait que la création de la France l’était par l’épée, ce sont les conquêtes militaires qui ont fait ce pays. Mais ces conquêtes ont pu voir le jour par la puissance de notre armée, si nous nous transposions aux temps anciens, vu la déliquescence de notre dispositif de protection national, nous serions soit morts, soit envahie mais nous n’aurions jamais été dominant et fort.

 

Que voulez-vous parmi notre arsenal militaire « sur les 93 rafales que possèdent l’armée de l’air plus de 52% ne sont pas en état de voler.  Les besoins de réparation et d’entretien des engins expliqueraient cette situation pas vraiment à l’avantage des aviateurs français.

Les Mirage ne sont pas mieux lotis puisque la disponibilité du chasseur s’étale, selon les modèles, entre 38% et 41%. Là encore plus d’un avion sur deux de cette catégorie est dans l’incapacité de remplir sa mission. »

Je prends ces chiffres comme un crachat du pouvoir à la face des Français. Dans un monde toujours plus dangereux, nos gouvernants ont choisi de sacrifier la nation au profit de leur bien-être, de leur fortune personnelle. Pourtant malgré ces chiffres, ces décisions absurdes, cette volonté de tout détruire, nos élites mondialisées n’ont rien à craindre, les compatriotes étant comme anesthésiés, ne répondant plus de rien, une sorte de défaitisme. De toute façon nous ne pouvons rien contre. Dans une autre époque, les Français renversaient des régimes allant contre l’intérêt général. J’espère vivement que cet esprit de révolter ne s’est pas envolé avec notre grandeur passée. Auquel cas le déclin est inéluctable.

Mike Borowski pour lagauchematuer.fr

SOURCE LIBERATION 


 

Publié dans France

Commenter cet article