Le Conseil d'Etat rejette la demande de Nicolas Dupont-Aignan contre le camp décolonial

Publié le par LA REDACTION

Le camp d'été «décolonial» interdit aux Blancs

Le camp d'été «décolonial» interdit aux Blancs

Ce 14 août, le Conseil d'Etat vient de rejeter la demande de Nicolas Dupont-Aignan. Ce dernier estimait que l'autorité de police n'avait pas rempli son rôle en n'interdisant pas le très controversé camp décolonial réservé aux blancs.

Dans sa décision, le juge du référé-liberté (procédure accélérée lorsqu'une liberté fondamentale est en jeu) explique que les informations concernant le camp étaient trop imprécises pour que l'autorité de police puisse l'interdire. «En ne réagissant pas, de sa propre initiative, à la simple annonce sur internet de l’organisation d’un "camp d’été décolonial", dont ni les modalités ni même le lieu ne sont précisés, l’autorité de police ne porte pas une atteinte manifestement illégale à une liberté fondamentale», explique-t-il.

En 2016, 170 personnes avaient participé au «camp d'été décolonial» réservé exclusivement aux personnes «qui subissent à titre personnel le racisme d'Etat». Logiquement, les Blancs, eux, n'y étaient pas les bienvenus. 

francais.rt.com

Publié dans France

Commenter cet article

Vent d'Est, Vent d'Ouest 14/08/2017 19:41

À l'heure où le gouvernement a voté une loi interdisant des propos dits racistes en privé - donc, encourageant la délation en substance -, le Conseil d'État rejette une demande d'interdiction de rassemblement à caractère discriminatoire et raciste. Si vous comprenez quelque chose à cette absurdité, j'aimerais bien que l'on m'explique cette contradiction.

Vent d'Est, Vent d'Ouest 14/08/2017 17:24

Le Conseil d'État serait-il anti-blanc ?