LE RACISME AFFABULÉ DE CES « CHANCES » POUR LA FRANCE

Publié le par LA REDACTION

LE RACISME AFFABULÉ DE CES « CHANCES » POUR LA FRANCE

J’étais t2moin l’autre jour d’une altercation entre une jeune conductrice et une gardienne d’une résidence privée qui pourrait avoir l’âge de sa grand-mère, qui voulait garer sa voiture de force après avoir enlevé la chaîne sur le parking de ladite résidence.

Devant le refus de la gardienne qui a lui beau lui expliquer que le parking n’est pas public et qu’il est exclusivement réservé aux résidents,  la conductrice  ne voulait rien entendre ni savoir comme si elle était dans son bon droit lui avait sorti l’argument imparable, du style ce n’est pas ça l’islam, si je n’étais pas arabe vous ne m’auriez rien dit.

Quand on ne veut pas assumer ses torts on sort de sa manche la carte favorite de victimisation. De contrevenant on se fait passer pour la victime. On culpabilise l’autre pour se déculpabiliser soi-même. Comme on dit en Tunisie, il m’a porté des coups et s’est empressé de porter plainte.  L’employée qui faisait normalement son travail dans le pur respect des règlements de la copropriété se trouve accusée de racisme de faciès.

Devenue coupable pour avoir enfreint la liberté de la conductrice de faire ce qu’elle veut et de pouvoir se comporter en pays conquis.

Il m’était évidemment impossible dans ce contexte kafkaïen de garder le silence et j’ai  dû évidemment intervenir pour lui dire et quand bien même elle l’est alors que ce n’est pas marqué sur son front. Etre arabe ne lui confère aucun passe-droit, ni un traitement de faveur du fait de ses origines.

Elle semble ignorer qu’il y a des lois et des règlements auxquels tous les habitants de ce pays sont tenus quelles que soient leurs apparences physiques. Nul pour se prévaloir de ses origines dans un Etat de droit pour passer entre les mailles du filet.

Toujours la même rengaine. Ce n’est jamais leur faute c’est la faute de l’autre. Cet autre qui se serait montré moins sévère et rigoureux avec ceux qui n’ont pas leur faciès. Une accusation de délit de favoritisme à raison des origines.

Dés que l’on reproche à un africain ou un nord-africain sa mauvaise conduite ou ses excès de langage comme cette communicante de l’Elysée auteure d’un SMS désinvolte sur le décès de Simone Veil, c’est forcément mû par des arrière-pensées racistes aux yeux des  défenseurs de l’antiracisme. Ils crient aussitôt au loup. Au lieu de s’en tenir aux faits, ils cherchent à créer un écran de fumée en faisant croire que ses détracteurs ne l’ont pas attaquée par rapport au contenu de son SMS mais à cause de la couleur de sa peau. Il ne faut rien dire à ces « chances pour la France » pour ne pas froisser leur seigneurie et nous avons le devoir de leur tenir le crachoir.

 

Salem Ben Ammar

 

Vous n'avez pas encore l'application Peuple de France ? Téléchargez-la gratuitement dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

Peuple de France a besoin de votre soutien. Faire un don sur paypal.com

Publié dans France

Commenter cet article

Vent d'Est, Vent d'Ouest 08/08/2017 06:11

Quant à moi, j'avais été témoin d'un Africain subsaharien qui avait fraudé dans le train et accusait les contrôleurs de racisme lorsque ceux-ci lui avaient dressé procès-verbal et infligé une amende, alors que ceux-ci, également, se contentaient juste de faire leur travail. La malhonnêteté "intellectuelle" de ces Chances pour la France prises la main dans le pot de confiture me sidèrera toujours. Et ceci n'est qu'un exemple parmi d'autres incivilités ouvertement provocatrices dont soit je suis témoin, soit directement en cause, mais, dans ce dernier cas comme dans l'autre, je n'ai pas ma langue dans ma poche, croyez-moi !

moule 08/08/2017 04:51

la paix n'existe pas dans ce monde, la france est en guerre depuis toujours ,guerre psychologique,guerre économique,guerre sociologique,guerre sexologique,guerre psychopathologique de transfuge gauchiste...