LES DÉPUTÉS NE PAIERONT PLUS DE CSG SUR LEURS FRAIS DE MANDAT PARLEMENTAIRE

Publié le par LA REDACTION

LES DÉPUTÉS NE PAIERONT PLUS DE CSG SUR LEURS FRAIS DE MANDAT PARLEMENTAIRE

Les députés ont voté la suppression de leur indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) avec en remplacement un nouveau système de remboursement sur justificatifs. Ce changement amène une suppression de la cotisation sociale généralisée (CSG) pour les parlementaires dans un contexte où elle devrait augmenter d'1,7 point pour l'ensemble des Français en 2018. Un député y voit là une "exonération d'impôt inexplicable"

Dans l'ancien système, l'IRFM*, les députés touchaient une indemnité de 5.840 € bruts par mois de laquelle étaient déduits 438€ de CSG et 29,20€ de CRDS*. Soit 467,20€ mensuels d'impôt sur les frais de mandat.

 

Mais la mise en place prochaine du nouveau système de remboursement des frais parlementaires sur présentation de justificatifs (sur la base de factures) met fin à ces prélèvements, ce qui n'a pas été du goût du député Les Républicains Marc Le Fur qui s'en est fait l'écho jeudi dans l'Hémicycle en dénonçant un "tour de passe-passe fiscal". Contacté par LCI, le député LR des Côtes-d'Armor s'interroge : "Vous trouvez vraiment normal qu'on applique une éxonération d'impôt dans une loi qui serait une loi de moralisation ?"

Selon Marc le Fur, cette nouvelle suppression de la CSG et de la CRDS sur les frais de mandat parlementaires représenterait sur le quinquennat en cours un manque à gagner de plus de 16 millions d'euros pour l'Etat.  "C'est inexplicable aux yeux de la population", commente-t-il auprès de LCI en faisant référence à l'augmentation prochaine, en 2018, d'1,7 point de la CSG pour l'ensemble des Français.

En savoir plus sur lci.fr

 

Vous n'avez pas encore l'application Peuple de France ? Téléchargez-la gratuitement dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

Peuple de France a besoin de votre soutien. Faire un don sur paypal.com

Publié dans France

Commenter cet article

Vent d'Est, Vent d'Ouest 08/08/2017 18:58

Ben, oui, ce sont les retraités dès 1 200 € de retraite qui prendront la relève, il faut bien trouver quelque part de l'argent et je gage que les histoires d'exonération de taxes d'habitation ne sont, en fait... que des histoires d'enfumage. Bienvenue au pays de tous les tricheries et vols en toute légalité ! Bravo à ceux qui ont, soit par abstention, soit par vote blanc ou nul, soit par vote réel, donné les clefs de l'Élysée à Macron et récidivé aux législatives pour son parti LREM ! Je ne vous en remercie pas !