Malgré sa promesse, Macron coupe 300 millions de dotations aux collectivités locales

Publié le par LA REDACTION

Emmanuel Macron et Edouard Philippe. © Ian Langsdon Source: Reuters

Emmanuel Macron et Edouard Philippe. © Ian Langsdon Source: Reuters

La dotation globale de fonctionnement des collectivités locales a été amputée de 300 millions d'euros par l'exécutif, qui s'était pourtant engagé quelques jours plus tôt, devant les maires et conseillers régionaux, à ne faire aucune coupe.

Révélée par Libération le 1er août et confirmée dans la foulée par France Info, l'annulation de 300 millions d'euros de dotation globale de fonctionnement (DGF) des communes, départements et régions, ne passe pas chez les intéressés.

Et pour cause, le chef de l'Etat avait promis, le 17 juillet lors de la Conférence nationale des territoires au Sénat, qu'il ne toucherait pas aux dotations en 2018. Emmanuel Macron s'exprimait peu après l'annonce de réduction de 13 milliards d'euros dans le budget alloué aux collectivités locales d'ici à 2022 par Gérald Darmanin.

«Nous ne procéderons pas par baisse brutale de dotation», avait-il alors lancé avant de poursuivre : «La logique budgétaire, c’est de couper les dotations en 2018, nous ne le ferons pas.»

«C'est une trahison et une déception», a réagi auprès de France Info le 2 août Olivier Dussopt, député PS de l’Ardèche et président de l’Association des petites villes de France. «Le président demande 13 milliards d’effort, c’est considérable. Et quelques jours après on découvre un décret supprimant des moyens pour des collectivités», a-t-il ajouté. 

Le président du Comité des finances locales André Laignel, a lui dénoncé un «mauvais coup» de la part du gouvernement auprès de Libération. 

«Ils nous avaient promis le dialogue, la transparence… A aucun moment on ne nous a averti de ce mauvais coup financier», a-t-il affirmé. 

francais.rt.com

 

Peuple de France a besoin de votre soutien. Faire un don sur paypal.com

Publié dans Macron

Commenter cet article