Jacques Myard : « Migrants : Gestion calamiteuse du gouvernement ! »

Publié le par LA REDACTION

Jacques Myard : « Migrants : Gestion calamiteuse du gouvernement ! »

En matière de contrôle budgétaire, on connaissait la méthode « rabot » qui effectue des coupes de manière aveugle dans les budgets des ministères et provoque une unanimité de réprobations: l’actuel gouvernement vient d’en connaitre les mérites…

Mais sous l’impulsion de Macron Jupiter, les Français découvrent la méthode  » Je sème à tout vent » les migrants !

C’est ainsi que nombre de communes – notamment dans les Yvelines – voient arriver des centaines de migrants que le gouvernement installe après réquisition dans des hôtels ou résidences, après les avoir priés de force de quitter les lieux de la porte de la Chapelle à Paris !

Arrivés dans les villes, livrés à eux-mêmes en attente d’examen de leur condition juridique au regard d’une éventuelle et longue demande d’asile ils s’égaient dans la nature et retournent à Paris où le processus va pouvoir recommencer …

Cette politique calamiteuse est une politique de l’autruche, le gouvernement est idéologiquement installé dans une lâcheté aveugle !

Cette politique crée toute les conditions de l’appel permanent, chaque évacuation de la porte de la Chapelle est connue de tous les candidats aux migrations, ils savent qu’après une période difficile ils seront relogés et ne repartiront pas !

  • La première mesure est de proclamer haut et fort que tout migrant sera reconduit à la frontière,
  • La deuxième est d’organiser avec une grande publicité le retour par avion dans un pays donné d’une centaine de migrants afin de mettre un terme à l’appel que les ONG ont sciemment entretenu au nom de leur idéologie irresponsable,
  • La troisième mesure est de regrouper dans des zones de rétention fermement contrôlées les migrants aujourd’hui entrés illégalement afin d’organiser leur retour de manière progressive !

Cette nouvelle politique – à coupler à une aide forte pour les pays d’émigration -est la seule capable d’enrayer ce processus qui commence à provoquer de sérieux affrontements locaux.

 » Je sème à tout vent  » est la devise du Larousse, ce n’est pas une méthode pour maîtriser les flux de migrants, sauf à être irresponsable comme ce gouvernement !

© Jacques Myard pour dreuz.info

 

 

Téléchargez gratuitement l'application Peuple de France sur Google Play

Publié dans Immigration

Commenter cet article