Migrants: Pour Emmanuelle Cosse, « il faut les accueillir tous ».

Publié le par LA REDACTION

Migrants: Pour Emmanuelle Cosse, « il faut les accueillir tous ».

Les garde-côtes italiens ont coordonné le secours de 6 500 migrants au large de la Libye dans la seule journée de ce lundi.  Pour l’ex ministre écologiste Emmanuelle Cosse, « il faut les accueillir tous ».

Que ce soit dans des centres d’hébergement à construire aux frais du contribuable, ou chez l’habitant : chez vous qui avez grand cœur de gauche, pas chez moi qui suis un connard de droite, mais par exemple chez l’humoriste Guy Bedos.


Et cela sans limite, sans quota, ad vitam æternam, quitte à transvaser la moitié de l’Afrique en Europe : 550 millions de migrants en plus des 510 millions d’habitants actuellement dans l’UE C’est ce qui est étrange dans la position de nos bobos immigrationnistes et les rend non crédibles : jamais ils ne donnent un plafond, ni en date ni en nombre, pour eux tous ceux qui se présentent à la porte de l’Europe doivent y entrer, et sans date de clôture.

Le spectre du « Grand Remplacement » est attribué à l’extrême droite, mais activement encouragé par la gauche.

Le Grincheux Grave 

lagauchematuer.fr

 

TELECHARGEZ GRATUITEMENT L'APPLICATION PEUPLE DE FRANCE DANS GOOGLE PLAY : 

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

Publié dans Immigration

Commenter cet article

dnujj 16/08/2017 14:45

Cosse la grosse écolo qui critiquait le hollande et qui a accepté un poste de ministre. Une femme droite dans ses bottes, comme son mari (le harceleur).

Vent d'Est, Vent d'Ouest 16/08/2017 12:42

Vous avez raison, ma grande, ouvrez grandes les portes de vos différentes propriétés, blanchissez-les, nourrissez-les, "les migrants" seront aux anges et vous aussi de vous sentir concrètement si généreuse, pour une fois SANS l'argent des autres. À titre d'information, ce n'est pas avec vos sempiternels mantras droit-de-l’hommistes des uns et des autres que vous allez nous convaincre ; plus vous les réciterez , plus nous les rejetterons ; le bourrage de crâne cela fonctionne de moins en moins, surtout lorsque nous voyons avec quelle promptitude vous divulguez des décrets-lois pour nous dépouiller au nom de la solidarité à sens unique !.