Nicolas Bay : «Le gouvernement achète des hôtels pour les migrants, pas pour les SDF»

Publié le par LA REDACTION

Nicolas Bay (Secrétaire général du Front National) : «Il faut à la fois traiter le problème de la sécurité des Français, et puis, en amont, enrayer l’immigration massive, parce qu’on sait très bien que dans les flux ininterrompus de migrants qui, aujourd’hui, arrivent en Europe et en France, il y a des djihadistes. Il est évident que quand on accueille des migrants, même si c’est une famille, et que ça apparaît comme une goutte d’eau finalement, et bien on alimente évidemment la pompe aspirante, c’est-à-dire qu’on incite à l’immigration. Qu’est-ce qui fait aujourd’hui qu’il y a des millions de personnes qui arrivent en Europe ? C’est parce que Mme Merkel a dit “Moi je vais faire rentrer de main d’oeuvre” à bas coût.

(…)

L’immense majorité des migrants qui arrivent en Europe, et l’ancien ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve l’avait reconnu, viennent pour des raisons économiques, ils ne viennent pas parce qu’ils fuient la guerre. Ensuite, le critère de la guerre n’est pas suffisant parce qu’il y a 270M de personnes dans le monde qui habitent dans des pays en guerre, donc si on les accueille tous, on sera totalement submergés.

(…)

Quand on fait comme le gouvernement qui va verser 300M€ pour l’accueil des migrants, qui achète des hôtels Formule 1 au groupe Accor pour accueillir les migrants, c’est-à-dire qu’on fait pour des clandestins ce qu’on n’a pas fait pour des SDF en France, on incite évidemment beaucoup de malheureux à venir et prendre des risques car ils se disent qu’il y a un Eldorado en France, un Eldorado Européen, et à la clef qui gagne ? Les mafias et les passeurs.»

Numéro 23, 28 août 2017

Publié dans Gouvernement, Immigration

Commenter cet article