Opération Sentinelle : Le silence des médias sur les agressions quotidiennes des militaires

Publié le par LA REDACTION

Opération Sentinelle : Le silence des médias sur les agressions quotidiennes des militaires

Alors que des militaires ont une nouvelle fois été pris pour cible, la porte-parole du collectif “Femmes de militaires en colère” dénonce ce jeudi dans les colonnes deL’Express, la “mise en danger” des soldats participant à l’opération Sentinelle.

 

Les organismes des soldats sont également mis à rude épreuve. Chaque jour, ils parcourent près de 25 kilomètres avec 25 kilos d’équipement sur le dos. “Les missions consistent à marcher 10 à 12 heures par jour, avec des pauses de 15 minutes seulement, précise Loetitia. Mon mari fait des semaines de 60 heures en moyenne. Il est arrivé, lors d'une opération Sentinelle, qu'il parte à 5h, pour revenir à 20 heures. Et il ne dort pas beaucoup, souvent moins de 5 heures, car bien souvent les militaires sont mal logés et ne mangent pas à leur faim”.

Et si les médias ont attiré l’attention sur les attaques contre des militaires les plus graves, il n’est nulle part mentionné les agressions quotidiennes, verbales ou physiques, dont ils sont victimes.“Les crachats, les incivilités envers les militaires en patrouille, qui n'ont pas le droit de répliquer. Forcément, ça tape sur leur moral... Ils ne sont pas formés pour gérer ce genre de situations, et puis ils ne sentent plus considérés, ni par la population, ni par l'État”, constate-t-elle.

Un triste bilan, à la suite duquel le gouvernement est sommé de réagir.

 

En savoir plus sur valeursactuelles.com

Publié dans France

Commenter cet article