Quand Bruno Le Maire militait pour la baisse de la CSG

Publié le par LA REDACTION

Quand Bruno Le Maire militait pour la baisse de la CSG

Indépendamment de ce que l’on peut reprocher aux hommes et femmes politiques ce qui pour moi est le plus grave n’est même pas l’incompétence crasse, ou l’escroquerie pour se mettre beaucoup de beurre dans épinards déjà gras, c’est la malhonnêteté intellectuelle.

Ces gens déclarent des choses sciemment et la main sur le coeur, aux Français, qui pour certains le croient, ils se font élire sur des programmes, des visions, des actions des réformes et suivant les sondages ou les alliances qu’ils nouent et bien mettent en place les politiques contraires à celles annoncées. C’est tout bonnement insupportable, ça me donne la gerbe.

S’ils sont dans des logiques différentes qu’ils les énoncent tout de suite, mais qu’ils arrêtent de tromper leur monde, ou alors qu’ils cessent de s’étonner du peu d’entrain dans la chose publique des électeurs.

 

Le dernier exemple en date, ce matin, le bon Bruno Le Maire donne la leçon en affirmant avec l’aplomb qui est le sien, que les « retraités doivent faire des efforts sur la hausse de la CSG ». Je tombais des nus puisque je me rappelais que M. Le Maire proposait la baisse de 6 points de CSG, il y a encore 6 mois. Je vous mets ses visuels en haut.

Donc y a 6 mois il fallait baisser la CSG et aujourd’hui il est mieux de l’augmenter. Voilà monsieur exige les réformes que lui-même ne consentira pas et qu’il n’avait pas jugé bon de faire il y a 6 mois.

Monsieur Le Maire c’est pas aux retraités de faire ces efforts, surtout qu’avec 1200€ par mois après 40 années de travail, les efforts ont déjà été fait, non c’est à vous de cesser de mentir pour mettre en place votre racket d’Etat. Ne vous inquiétez pas Monsieur le ministre les Français sauront se souvenir de votre action.

Mike Borowski pour lagauchematuer.fr

Publié dans Gouvernement

Commenter cet article