Sibeth Ndiaye : la génération Macron achève Simone Veil

Publié le par LA REDACTION

Sibeth Ndiaye : la génération Macron achève Simone Veil

La génération Macron déferle : inculte et sûre d’elle, insolente et triviale, froide et assassine. Moche, très au-delà de ce que devrait permettre le service de l’État.

 

Nous allons devoir supporter cette fin de partie où tous les codes, toutes les règles et jusqu’aux intuitions qui bonifient normalement le rapport entre les gens, sont bafoués, écrasés, niés. C’est un drame absolu maquillé en loufoquerie pour émission d’Hanouna.

Les petits reîtres formatés par Facebook et Tweeter parviennent au pouvoir. La génération 68, qui se vautre encore ici et là dans les canapés, les plumards et les buanderies des « décideurs », va se voir balayée par celle-là comme on débarrasse une poubelle de son sac en plastique.

« La meuf est dead« . Tout est dit en une seule phrase, brève et cependant suffisante pour envoyer cette pauvre Simone Veil non pas au Panthéon mais directement à la fosse commune des civilisations défuntes. Je suis bien persuadé que les fonctionnaires chargés de la solution finale à Auschwitz n’éprouvaient pas le besoin d’ajouter ce genre de mépris à la froideur très administrative de leur besogne.

Nous avons désormais, en France, et la froideur et le mépris. La compagnie de Sibeth Ndiaye ne sait rien, ne se souvient de rien, ne s’intéresse à rien d’autre qu’à elle-même. Qu’elle sorte de l’ENA ou du caniveau, elle se rassemble sur les rivages caillouteux de l’ignorance, de la morgue et de la soif d’arriver. À tout prix, y compris celui du ridicule.

Le ridicule : là est l’espoir. L’espoir qu’un Macron ainsi entouré décide de remplacer ces spectres adolescents par des gens de vrai savoir. Mais aussitôt, je me souviens que nous sommes un peuple sans culture, verdict tombé, tel le couperet de la guillotine, de la bouche présidentielle.

Alors je me dis que pour de bon, ce pays nommé France risque bien bien de tomber bientôt dead lui aussi, comme la meuf dont Sibeth Ndiaye a prononcé, à sa très abrupte et définitive manière, l’oraison funèbre.

Jean Sobieski pour ripostelaique.com

 

Vous n'avez pas encore l'application Peuple de France ? Téléchargez-la gratuitement dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

 

Peuple de France a besoin de votre soutien. Faire un don sur paypal.com

Publié dans Gouvernement, Macron

Commenter cet article