Une policière renversée et un élu municipal frappé par des gens du voyage

Publié le par LA REDACTION

Une policière municipale. Image d'illustration.

Une policière municipale. Image d'illustration.

Mardi, dans le Pas-de-Calais, un individu, au volant de sa camionnette, a foncé délibérément sur une policière municipale.

Le « déséquilibré », pour reprendre l’expression en usage, fait partie des « gens du voyage » et voulait empêcher les forces de l’ordre de procéder à l’expulsion d’un campement, installé illégalement sur un terrain, situé à Harnes, dans le Pas-de-Calais, rapporte La Voix du Nord.

La policière victime a été hospitalisée et le conducteur placé en garde à vue.

La police municipale intervenait pour empêcher l’installation d’une centaine de caravanes de « gens du voyage » sur la Coulée verte de Harnes, rue de Sébastopol. L’un des membres de cette communauté, après avoir refusé de parlementer, a volontairement renversé avec son véhicule la policière.

 

Dominique Morel, premier adjoint au maire, s’est aussitôt rendu sur place avec un conseiller municipal. “J’ai juste eu le temps de me présenter et les insultes ont débuté, a expliqué l’élu. Nous avons tout de suite été pris à partie. J’ai été fortement bousculé et mon conseiller a reçu un coup de poing au visage, nécessitant trois points de suture.”

Une cinquantaine de policiers ont été nécessaires pour rétablir le calme et mettre fin à l’installation illégale des gens du voyage. La victime, hospitalisée à Lens, se plaint de multiples douleurs et souffre d’un traumatisme psychologique.

 

medias-presse.info

 

Téléchargez gratuitement l'application Peuple de France sur Google Play

Publié dans France

Commenter cet article