A Rennes, les migrants mineurs narguent toujours la police

Publié le par LA REDACTION

A Rennes, les migrants mineurs narguent toujours la police

Une nouvelle affaire défraie la chronique à Rennes. C’est la saga des mineurs isolés qui n’en finit pas d’animer les nuits des policiers bretons. Mais, de saison en saison, l’intrigue, très répétitive a de quoi lasser.

Parmi les cambrioleurs, un mineur de 9 ans !

Dans cet épisode qui ressemble à tant d’autres, c’est un bar-tabac qui a été cambriolé par quatre jeunes dans la nuit de mardi à mercredi. Les policiers interpellent directement quatre jeunes qui semblaient fuir les lieux. Deux réussissent à s’échapper mais deux des voleurs présumés sont appréhendés. Sur eux, plusieurs paquets de cigarettes fraîchement dérobés.

Les deux sont mineurs – évidemment – ou du moins se disent mineurs. Fait peu commun, l’un d’eux a 9 ans. Un élément qui ravira les amateurs de séries à rebondissement.

Le mineur de 16 ans arrêté avec lui nie les faits. Une tactique rodée et utilisée par de nombreux « mineurs isolés » qui n’hésitent plus à braver la police, comprenant vite que l’aveu est le moyen le plus simple de voir sa culpabilité engagée. Cette technique est d’autant plus payante que toutes les cigarettes dérobées ont été retrouvées sur le mineur de 9 ans ! Une combine pratique puisque le mineur de 9 ans ne risque à peu près rien face à la justice.

Un mineur de 9 ans déjà bien dégourdi

Le mineur isolé de 9 ans avait déjà eu affaire à la police rennaise quelques heures avant son arrestation. En effet, il circulait sans billet – et bien évidemment sans papier – dans un train reliant Brest à Rennes. Remis à la police puis à des éducateurs, il s’était immédiatement enfui du foyer dans lequel il avait été placé.

Le comique de répétition est un classique. C’est donc logiquement que ce mineur de 9 ans a réitéré après que les policiers l’aient à nouveau confié à des éducateurs après son arrestation pour cambriolage. Il est donc de nouveau en liberté.

Du côté des autorités, c’est la sidération. Aucune solution concrète ne semble vouloir être prise malgré les remontées de plus en plus alarmistes de policiers rennais.
De quoi alimenter pendant encore de nombreuses saisons cette série qui ne tient plus grand monde en haleine tellement elle est prévisible.

Source: breizh-info.com

 

Téléchargez l'application Peuple de France dans Google Play 

Publié dans Immigration

Commenter cet article