Cinq compagnons d’Emmaüs en situation irrégulière interpellés

Publié le par LA REDACTION

Cinq compagnons d’Emmaüs en situation irrégulière interpellés

Cinq compagnons d’Emmaüs Forbach ont été interpellés par la police ce mois-ci. Motif : ils sont sans-papiers.

 

Ces trois dernières semaines, cinq compagnons d’Emmaüs Forbach, sans titre de séjour, ont été arrêtés par la police alors qu’ils effectuaient des tournées de ramassage d’objets auprès de donateurs.

Placés en garde à vue, ces étrangers en situation irrégulière sont, chaque fois, ressortis du poste en soirée avec une OQTF (obligation de quitter le territoire français), délivrée par la préfecture.

Emmaüs accueille en son sein des accidentés de la vie pour les remettre sur le chemin de l’intégration. La communauté revendique le droit d’accompagner des sans-papiers, sans se cacher, en leur donnant des tâches de solidarité à accomplir.

 

L’abbé Jean-Luc Ferstler ne mâche pas ses mots face à ces arrestations qu’il qualifie « de chasse à l’être humain ». Pour le responsable d’Emmaüs de Forbach, il s’agit d’un « acharnement sur des personnes qui ne posent aucun problème à personne, qui ne coûtent rien à la société, qui n’ont commis aucun délit. Au contraire, ils rendent service et participent à l’économie locale . Venir les cueillir chez Emmaüs, c’est facile ».

 

En savoir plus sur republicain-lorrain.fr

Publié dans Immigration

Commenter cet article