Elle en a marre de se faire cambrioler, Émilie, 85 ans, dort avec un fusil chargé

Publié le par LA REDACTION

Elle en a marre de se faire cambrioler, Émilie, 85 ans, dort avec un fusil chargé

La chatelaine en a un peu marre de se faire cambrioler. Elle dort désormais avec un fusil chargé près d'elle et est bien décidée à en faire usage si besoin est...

Là, c'est un lampadaire datant du début du XIXe siècle qui a disparu. Et là, il y avait la statue d'une baigneuse, et ici, sur le mur, entre les deux entrées de chambre, une lanterne : elle servait à éclairer du temps où le château-hôtel 3étoiles fonctionnait encore.»

Émilie Faussié, 85 ans, l'œil pétillant et la démarche alerte, fait le tour du propriétaire, ou plutôt des dégâts. Depuis que son domaine de «Violet», à Peyriac-Minervois, a été mis en liquidation judiciaire (une affaire dont nos colonnes se sont fait largement l'écho depuis treize ans), elle ne compte plus le nombre de cambriolages perpétrés à l'intérieur du château. Un vrai moulin ouvert à tous les vents, semble-t-il.

 

«L'autre jour, j'ai été agressée. Je n'ai pas porté plainte, sachant que ça ne servirait pas à grand-chose... Je sais qui c'est.» En travers du chemin qui mène vers l'ancien château-hôtel, elle a fait installer un antique essieu de charrette. Mais il ne barre l'accès qu'à moitié. C'est pourquoi Émilie Faussié gare sa voiture sur la moitié restante du chemin. «Il n'empêche qu'ils ont quand même essayé de passer. Tenez, regardez, là, ma portière est rayée.»

Pas rassurée, elle dort avec un fusil chargé : «Si quelqu'un veut me cambrioler, je le recevrai en lui tirant dans les jambes. Je ne veux tuer personne, simplement blesser, pour me défendre. Les gendarmes sont au courant. Quand ils sont venus, ils ont vu le fusil. Je leur ai expliqué...»

 

En savoir plus sur ladepeche.fr

 

Téléchargez gratuitement l'application Peuple de France sur Google Play

Publié dans Faits-divers

Commenter cet article