En «finir avec la politique victimaire»: Les propos de Macron font bondir les responsables d'associations de victimes du terrorisme

Publié le par LA REDACTION

Hommages aux victimes de l'attentat du Bataclan. © AFP PHOTO / BERTRAND GUAY

Hommages aux victimes de l'attentat du Bataclan. © AFP PHOTO / BERTRAND GUAY

Le chef de l'État a dit au "Point" vouloir "en finir avec la politique victimaire". Une formule qui fait bondir les responsables d'associations de victimes.

La suppression du Secrétariat général d'aide aux victimes (SGAV), annoncée mi-juin par le gouvernement, avait été vivement critiquée par les associations.

Dans le long entretien qu'il a accordé au Point , Emmanuel Macron explique vouloir en « finir avec la politique victimaire ». Ce qui a fait bondir un peu plus les responsables d'associations de victimes du terrorisme. « J'ai envie de lui mettre la tête dans notre galère pour lui apprendre le respect des victimes d'attentats », exprime ainsi Sophie Parra, blessée lors de l'attentat du Bataclan. « S'il avait à cœur d'aider les Français [...], il n'aurait pas supprimé le Secrétariat général quand toutes les associations le lui ont demandé. Il a choisi de faire ça et de supprimer une aide indispensable pour nous. Il ne vaut pas mieux que ses prédécesseurs », poursuit la jeune femme.

« Je ne comprends pas ce qu'il veut dire. Je trouve la formule qu'il emploie dégradante et pour le dire clairement très maladroite. Qu'entend le président par politique victimaire ? Nous ne sommes pas dans une posture victimaire. Nous avons pris nos responsabilités et nous entendons que l'État assume les siennes », réagit, pour sa part, Nadine Ribet-Reinhart, dont le fils Valentin a été tué au Bataclan. 

(...)

En savoir plus sur lepoint.fr

 

Téléchargez gratuitement l'application Peuple de France sur Google Play

Publié dans Macron

Commenter cet article

Vent d'Est, Vent d'Ouest 02/09/2017 13:56

"Emmanuel Macron explique vouloir en « finir avec la politique victimaire ». Madame Nadine Ribet-Reinhart, traduisez par l'inversion ces propos nauséabonds et par l'action qu'il veut entreprendre, je vous laisse quelques instants pour réfléchir et vous aurez la réponse. Un indice : Qui est victime selon Macron ?

Vent d'Est, Vent d'Ouest 02/09/2017 13:23

C'est d'une telle récurrence tous ces dérapages émanant de Jupiter Himself, de LREM, FI, Les Verts ou je ne sais plus comment ça s'appelle et autres apparatchiks du système, que je me demande bien pourquoi je prends la peine de faire les mêmes commentaires sur les mêmes imbéciles... Je vais m'efforcer de faire en sorte de juste lire les articles à ce type de sujets, cela vous fera des vacances, à la rédaction ;)