Inquiète pour Salah Abdeslam, la justice allège ses conditions de détention

Publié le par LA REDACTION

Salah Abdeslam

Salah Abdeslam

Nos belles âmes gouvernantes « ont des craintes pour Salah Abdeslam  » dont « la santé mentale se dégrade » (pensez donc : on craint son suicide !) à cause de ses dures conditions de détention bien sûr… Pauvre chou !

http://www.leparisien.fr/faits-divers/paranoia-irritabilite-craintes-sur-la-sante-mentale-de-salah-abdeslam-15-09-2017-7261608.php

C’est vrai qu’avec une geole comportant deux pièces dont une salle de gym, c’est plus dur qu’un régime de liberté « surveillée » avec toutes possibilités d’aller et venir, d’agir à sa guise.
« La justice a transformé Abdeslam en bête sauvage », disent ses avocats, pleins de compassion pour un homme qui était plein d’humanité et de bonnes intention avant de passer à l’acte et d’être incarcéré.

http://www.lci.fr/justice/les-conditions-de-detention-de-salah-abdeslam-assouplies-en-raison-de-la-degradation-de-sa-sante-mentale-2064481.html

Vraiment les Occidentaux réservent des conditions de détention dégueulasses à ces êtres si sensibles (mine de rien) que sont les meurtriers de masse djihadistes !
Les centaines d’innocents, survivants, traumatisés à vie physiquement et psychiquement, les familles qui ont perdu des êtres chers lors des massacres du mois de novembre 2015, apprécieront.

(...)

Victor Hallidée pour ripostelaique.com

 

Publié dans France

Commenter cet article