Mélenchon, Ciotti, Le Pen... Après l'ouragan Irma, les critiques contre le gouvernement fusent

Publié le par LA REDACTION

Une rue ravagée par le passage de l'ouragan Irma. © Martin BUREAU Source: AFP

Une rue ravagée par le passage de l'ouragan Irma. © Martin BUREAU Source: AFP

Divers responsables politiques ont élevé la voix contre la gestion des ouragans dans les Antilles par l'exécutif. Jean-Luc Mélenchon et Eric Ciotti ont réclamé une commission d'enquête parlementaire. Le gouvernement se défend de toute impréparation.

Après le déferlement de l'ouragan Irma dans la nuit du 7 au 8 septembre sur les Antilles françaises, dix personnes sont mortes et sept sont portées disparues dans les îles françaises de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, selon un dernier bilan provisoire. La colère monte au sein de l'opposition, dont certaines figures, de différents bords politiques, accusent le gouvernement d'avoir mal géré cette catastrophe.

Le député Les Républicains (LR) des Alpes-Maritimes Eric Ciotti a dénoncé le 10 septembre «une défaillance de l'Etat» à ce sujet, réclamant une commission d'enquête parlementaire.

Le leader de La France insoumise (FI) Jean-Luc Mélenchon, invité de l'émission «Dimanche en politique» sur France 3 le 10 septembre, a lui aussi demandé l'ouverture d'une enquête parlementaire, pour savoir si l'on avait prépositionné des forces militaires et civiles en nombre suffisant, à l'approche de l'ouragan.

Le 9 septembre, la présidente du Front national (FN) Marine Le Pen avait tenu à apporter son «soutien total aux compatriotes antillais» qui subissaient la violence l'ouragan Irma, mais aussi «le chaos, les pillages et la dévastation» commis par «des bandes criminelles» Selon elle, «rien n'a été prévu ni anticipé» du côté du gouvernement en ce qui concerne cette double crise sécuritaire.

En savoir plus sur francais.rt.com

Publié dans France

Commenter cet article

pisse 12/09/2017 08:17

il est claire que l'architecture locale n'est pas adapter au climat , le je-m'en-foutisme dans ses dom-tom français est vrai désolant.