Un ex-principal de collèges de Marseille dénonce «l'emprise» de l'islamisme

Publié le par LA REDACTION

Devant un établissement scolaire à Marseille, le 28 novembre 2016

Devant un établissement scolaire à Marseille, le 28 novembre 2016

 Un ex-principal de collèges sensibles de Marseille suscite le débat en dénonçant dans un livre la "loi du silence" qu'il dit avoir affrontée face à "l'emprise" de l'islamisme, un constat jugé alarmiste et dépassé par le rectorat et une partie de ses anciens collègues.

"Imam de la République": c'est ainsi que Bernard Ravet, 64 ans, principal de trois collèges situés dans des quartiers très défavorisés de Marseille entre 1999 et 2012, se rebaptise dans son livre, paru pour la rentrée ("Principal de collège ou imam de la République", éditions Kéro).

L'ancien chef d'établissement relate ses années passées à "maintenir les valeurs de la République contre vents et marées", face aux difficultés sociales, à la violence et au trafic de drogue, ainsi qu'aux tentatives d'entrisme de l'islam, parfois radical.

"Il y a urgence", clame M. Ravet, qui déplore l'abandon dont seraient victimes les personnels des collèges de la part de l?Éducation nationale "face à la montée de l'emprise du religieux".

L'auteur en égrène quelques exemples: la découverte qu'un surveillant se livre au prosélytisme, la lutte autour de "la grille", que de plus en plus d'élèves tentent de franchir voilées, ou l'antisémitisme qui le contraint, préventivement, à orienter un élève juif venu d'Israël vers un collège confessionnel.

"Depuis plus de dix ans, le fanatisme frappe à la porte de dizaines d'établissements. Il cherche à empiéter sur le territoire physique de la République, centimètre par centimètre, en imposant ses signes et ses normes", résume-t-il. "Il faut en finir avec la loi du silence" plaide l'ancien principal qui affirme s'être "longtemps tu par respect du devoir de réserve"

(...)

En savoir plus sur news.yahoo.com 

Source: AFP

 

Téléchargez gratuitement l'application Peuple de France sur Google Play

Publié dans France, islam

Commenter cet article