Macron évoque ceux qui «foutent le bordel» et provoque un nouveau tollé

Publié le par LA REDACTION

Emmanuel Macron. © GEORGES GOBET / AFP

Emmanuel Macron. © GEORGES GOBET / AFP

L'opposition a réagi à la petite phrase du chef de l'Etat, qui a déclaré après avoir évité une manifestation de salariés de GM&S en Corrèze : «Certains, au lieu de foutre le bordel, ils feraient mieux d’aller regarder s’ils peuvent avoir des postes.»

«Il y en a certains au lieu de foutre le bordel, ils feraient mieux d’aller regarder s’ils peuvent avoir des postes là bas [à Ussel en Corrèze] ! Parce qu'il y en a qui ont les qualifications pour le faire hein ! Et c'est pas loin de chez eux», avait déclaré Emmanuel Macron après avoir évité un groupe de salariés de l'équipementier automobile GM&S qui avaient fait le déplacement pour manifester, avant d'être repoussés par les gaz lacrymogène de la police.

 

Ce n'est pas la première fois qu'une phrase d'Emmanuel Macron fait parler d'elle. Après avoir évoqué «ceux qui ne sont rien», le président avait parlé de «fainéants» pour désigner les manifestants s'opposant à la réforme du code du travail.

En savoir plus sur francais.rt.com

Téléchargez l'application Peuple de France dans Google Play 

Publié dans Macron

Commenter cet article

Vent d'Est, Vent d'Ouest 05/10/2017 19:05

Sauf votre respect, M. Macron, ce n'est pas le peuple qui fout le bordel, comme vous le dites si élégamment, mais votre gouvernement : ordonnances, islamisme, attentats, discrimination positive, justice à géométrie variable, émeutes non contrôlées d'antifas ou de CPF, hausse de l'AME, hausse de la CSG pour les retraités à 1 200 €, ..., la liste n'étant pas exhaustive.