A Châteaurenard, Jean François Copé démonte le gouvernement.

Publié le par le front anti-Hollande

Jean François Copé, président de l'UMP, était hier à un grand meeting à Châteaurenard où Plus de 2 500 personnes étaient présentes, dont le maire de Marseille Jean Claude Gaudin. Il en a profité pour démonter le gouvernement socialiste.

Le président de l'UMP a demandé à la droite d' "infliger une sanction massive" à François Hollande pour le faire "renoncer à sa politique suicidaire", à l'occasion des élections municipales et européennes de 2014. "Il faut dire aux Français que la seule chance de voir François Hollande renoncer à cette politique suicidaire pour notre pays, c'est de lui infliger une sanction massive au moment des élections. Voilà pourquoi l'UMP doit devenir dès 2014 le parti de tous les Français."

"Ras-le-bol fiscal"

"L'escalade fiscale s'est poursuivie alors que jamais les Français n'ont été autant écrasés de taxes, d'impôts et de charges. C'est désormais le premier frein à la croissance", a-t-il dit à propos du "ras-le-bol fiscal" dénoncé par Pierre Moscovici.

"Mais de qui se moque-t-il ? Sous la dictée de François Hollande, c'est lui qui a déjà décidé d'augmenter les impôts de 34 milliards d'euros l'année passée. C'est lui qui va en remettre une dose : encore 6 milliards d'euros supplémentaires. Sans compter l'augmentation à venir de la CSG pour financer l'absence de courage de François Hollande sur les retraites... et la petite dernière : la taxe carbone annoncée cette semaine pour faire plaisir aux Verts."

"On me dit qu'à La Rochelle les socialistes parlent beaucoup de ma proposition de baisser les impôts. Il faut dire qu'ils ne voient l'action publique qu'à travers l'augmentation d'impôts. Les riches paieront, disent-ils. Sauf qu'en réalité,ce sont tous les Français qui payent et je prédis que nos concitoyens vont s'étrangler en recevant dans quelques jours leur avis d'imposition"

Jean François Copé affirme que si la droite revient au pouvoir : "pour sauver notre économie et nos emplois, il n'y a qu'une seule solution : il faudra revenir sur toutes les hausses d'impôts et de charges décidées par François Hollande".

Le président de l'UMP dénonce également le laxisme et l'angélisme de la ministre de la justice :"Mme Taubira n'a pas construit une seule place de prison et qu'elle refuse de le faire" et rajoute "Elle suit une ligne idéologique extrêmement claire : pour elle, la prison crée de la délinquance. Pourtant, la vérité, c'est que c'est l'impunité qui crée la délinquance"

Jean François Copé a affirmé aussi que le parti a enregistré 45 000 adhésions supplémentaires depuis le lancement de la souscription et assure que : "À travers cette souscription, les Français ont marqué leur attachement à une opposition républicaine solide. Et grâce à vous tous, je peux dire aujourd'hui que la voix de l'UMP ne s'éteindra pas."

Les militants UMP sont et seront toujours là pour défendre les valeurs et les idées de notre parti politique. L'UMP a perdue une bataille le 6 mai 2012. Mais l' UMP n'a pas encore perdue la guerre.

Publié dans Hollande, Gouvernement

Commenter cet article