Riverains et commerçants excédés, agressions, trafic: l'identité heureuse à Bordeaux !

Publié le 18 Octobre 2016

AUX BORDELAIS, ON NE LA LEUR RACONTE PAS MONSIEUR ALAIN JUPPE !

S'IL VOUS PLAIT MONSIEUR ALAIN JUPE, RACONTEZ-NOUS L'IDENTITE HEUREUSE A BORDEAUX...

OU PLUTÖT, DEMANDEZ AUX BORDELAIS DU QUARTIER SAINT-MICHEL DE VOUS LA RACONTER....

Ces riverains à bout, ces commerçants excédés, ce trafic de drogue en hausse, ces dealers qui dealent ouvertement et aux yeux de tous dans la rue même, les portes des immeubles qu'ils défoncent, les femmes qui n'osent plus sortir tellement elles sont souvent agressées, harcelées, surtout celles en jupe, et puis aussi la prostitution...

Et en face le silence opposé par les autorités face à ce climat de plus en plus délétère, cette pétition qui depuis une semaine circule pour dénoncer l'horreur d'une situation qu'ils ne supportent plus tant elle est odieuse...

ET QUAND ILS VOUS AURONT DIT A QUEL POINT ILS N'EN PEUVENT PLUS CES BORDELAIS-LA, ALLEZ EN PARLER AUX FRANCAIS LORS DE VOS MEETINGS A TRAVERS LA FRANCE...

Rédigé par Cécile Labossiere

Publié dans #France, #Juppé

Commenter cet article

Charles 18/10/2016 10:57

...pas de raison qu'il soit épargné notre Juju national ...Bordelais....apparemment c'est le bordel aussi chez vous ...faites-vous entendre....
Bon courage