Toutes les allocations logement en baisse à la rentrée: la colère monte

Publié le par LA REDACTION

La mesure concernera tous les bénéficiaires de l'aide personnalisée au logement

La mesure concernera tous les bénéficiaires de l'aide personnalisée au logement

La mesure, qui concernera tous les bénéficiaires de l'aide personnalisée au logement (APL), s'appliquera dès le 1er octobre 2017, selon Matignon.

 

Versées par la Caisse d’allocation familiale (CAF), elles se décomposent en trois catégories: l’aide personnalisée au logement (APL), qui profite notamment à environ 800.000 étudiants, l’allocation de logement familial (ALF) et l’allocation de logement social (ALS).

Toutes sont concernées par la baisse annoncée.

Les étudiants en colère

Les organisations étudiantes ont été les premières à réagir samedi.

Le premier syndicat, la Fage, s’est immédiatement insurgé contre cette réduction de 60 euros par an des APL: la Fage demande au gouvernement et au président "de ne pas matraquer le portefeuille des étudiants en revenant sur cette mesure injuste, d’ouvrir une vraie réforme des aides sociales étudiantes et de lancer sans délais le plan de 80.000 logements annoncé dans le programme du président de la République".

Pour Lilâ Le Bas, présidente de l’Unef, "encore une fois on fait des économies sur le dos des étudiants", qui représentent 40% des allocataires des APL. "Cette aide est vitale pour avoir un logement autonome, pour avoir simplement les moyens de poursuivre ses études car on le sait bien, la précarité est importante, les bourses insuffisantes. Pour nous, c’est évidemment inacceptable", a-t-elle ajouté, interrogée sur BFMTV.

Autre syndicat étudiant, le mouvement PDE (Promotion et défense des étudiants) a également exigé "le retrait d’(une) proposition dangereuse pour la jeunesse" et condamné un "double discours" du gouvernement, qui a promis un gel des frais d’inscription universitaires tout en prenant des mesures d’économies «à contresens» en termes de logement.

 

En savoir plus sur ledauphine.com

 

Peuple de France a besoin de votre soutien. Faire un don sur paypal.com

                                                ___________________________

Vous n'avez pas encore l'application Peuple de France ? Téléchargez-la gratuitement dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

Publié dans France

Commenter cet article

Vent d'Est, Vent d'Ouest 26/07/2017 12:28

Voilà, vous aviez cru aux promesses du JupitéRIEN et n'aviez pas anticipé le fait que s'il donnait de la main droite, il allait forcément reprendre de la main gauche. Et je vous rappelle que ce sont tous les Français concernés, en premier chef les pauvres de tous horizons : salariés peu rémunérés mais trop riches pour lui, les retraités dès 1 200 € (c'est sûr, ce ne seront pas eux qui risqueraient d'aller showbizer avec Rihanna et profiter d'autres agapes), les ménages à revenus moyens..., sans compter les coupes budgétaires de la défense et autres réformes anti-sociales. Et à côté de cela, voici près de 2 milliards d'€ accordés pour le métro d'Abidjan, l'AME (1 à 2 milliards d'€/an pour les clandestins), etc, et cela ne fait que commencer. Vous n'aviez vu que ce vous vouliez voir, vous aviez probablement voté, non pas en conscience, mais par rapport à vos courtes vues, sans anticiper à long terme, vous voilà b....s, comme tous ceux qui n'ont pas voulu de ce type ni de de son parti qui ressemble plus à une auberge espagnole (sic) qu'à une Chambre des Lords - le JupitéRIEN préfèrerait, en anglais ça fait plus chic - dans toute l'acceptation honorable de cette institution.