Echirolles, zone de non-droit

Publié le par LA REDACTION

Le chantier d’une crèche a été bloqué et les ouvriers menacés.

Le chantier d’une crèche a été bloqué et les ouvriers menacés.

A Echirolles, en Isère, une bande de racailles bloque le chantier d’une crèche et menace les ouvriers !

 

“Vous arrêtez le chantier ou l’on va vous sortir violemment. Et si vous nous dénoncez, on vous retrouvera et on s’en prendra à vos familles”, ont menacé les voyous, selon les témoignages recueillis par le journal Le Parisien.

Des voyous qui exigent tout simplement d’être embauchés sur le chantier via le dispositif d’insertion, au motif que cela se passe “dans leur quartier”.

Des agents de la police municipale ont été appelés sur place mais ils ont également été pris à partie. Des renforts de la police nationale ont permis d’appréhender deux individus qui comparaîtront en octobre pour… “outrage”. Autant dire qu’ils ne risquent pas grand chose.

Renzo Sulli, le maire communiste d’Echirolles, habituellement adepte du laxisme et du multiculturalisme, a renvoyé la responsabilité au préfet de l’Isère :

“Il est inacceptable que de telles situations perdurent au mépris des habitants, des villes concernées et des forces de sécurité. Il s’agit de nouvelles formes d’appropriation de territoires par des petits groupes n’hésitant pas à avoir recours aux menaces, à la violence et au racket envers les entreprises afin de continuer à les contrôler pour protéger leurs trafics. Il y a urgence à réagir le plus fermement possible”.

La préfecture a prévu d’organiser la semaine prochaine une réunion pour tenter de trouver une « solution ». Mais en douceur, bien sûr.

medias-presse.info

 

Vous n'avez pas encore l'application Peuple de France ? Téléchargez-la gratuitement dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

Publié dans France, Faits-divers

Commenter cet article