Pour que le combat de Madame Viel perdure, femmes de France levons nous !

Publié le par LA REDACTION

La France perd une grande dame. Simone Veil décédée à l'âge de 89 ans.

La France perd une grande dame. Simone Veil décédée à l'âge de 89 ans.

Je voudrais dire un grand, très grand MERCI à Madame Veil pour le combat qu'elle a mené pour que les femmes puissent disposer de leur corps.

 

En novembre 1974, j'avais un peu plus de 17 ans. J'avais lu avec attention le manifeste des "343 salopes". J'étais l'aînée de 6 filles et toutes les questions concernant la contraception et l'IVG m'intéressaient. Ma mère était malade invalide, et mon père était plus préoccupé par son travail que par la gestion de la famille.

C'est à cette époque que Papa décida de me nommer "soutien de famille". J'ai suivi avec attention les débats sur la loi sur l'avortement. Je prenais la pilule contraceptive à cette époque, chose que ma mère n'a jamais faite. Pourtant la pilule contraceptive existait, elle était donnée depuis 1960 dans les cas de troubles menstruels. Les States furent le premier des pays à légaliser la contraception en 1957, puis l'Australie en 1961. La loi Neuwirth a été votée 6 mois après la naissance de la dernière de notre fratrie, en décembre 1967.

Je voudrais dire un grand, très grand MERCI à Madame Veil pour le combat qu'elle a mené pour que les femmes puissent disposer de leur corps. Je pense à tous ces combats menés par les féministes, toutes les avanies qu'elles ont du subir pour l'égalité des sexes. Comment toutes ces luttes pour améliorer la condition féminine peuvent elles être mise au placard à cause de la montée de l'islam radical en France???

Femmes de France, n'avons nous plus assez de niaque, de fierté pour reprendre la lutte contre des dogmes d'un autre siècle ? Madame Viel a du se battre contre les idées rétrogrades de sa famille politique. Combien d'injures, de coups bas a t'elle du faire face, pour que les femmes ne meurent plus sous les doigts malhabiles des "piqueuses". 43 ans après la loi sur l'IVG que reste t'il du combat des féministes??? Pratiquement rien puisque nous courbons l'échine devant les dictats d'une religion. Nous acceptons que nos filles s'asservissent au nom d'une secte religieuse.

L'islam n'est pas et ne sera JAMAIS compatible avec la république. Islam veut dire soumission, sa loi : la charia qui se place au dessus de la démocratie. Nos combats doivent retrouver leurs places. C'est à nous les soixantenaire de reprendre le flambeau et d'inculquer à nos filles la liberté d'être femme, de pouvoir choisir ce que nous voulons pour notre corps, notre vie. Nous devons nous lever pour combattre l'islam. C'est à nous de bannir de France ces femmes et ces hommes qui veulent nous dicter une loi antédiluvienne. Nous devons dire NON, STOP à plus d'immigration, au grand remplacement. Nous devons prendre les mêmes mesures que les pays de l'est. Refusons de nous laisser envahir, refusons les subventions aux associations. Oui la France a toujours été terre d'accueil, mais pour qu'elle puisse continuer à accueillir dans les meilleurs conditions, elle se doit de mettre un coup d'arrêt brutal et salutaire à cette invasion.

Pour que le combat de Madame Viel perdure, femmes de France levons nous et imposons nos libertés. Méditez.

Elzate Yamacan

 

 

Vous n'avez pas encore notre application ? Téléchargez gratuitement l'application mobile "Peuple de France" dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

Publié dans France

Commenter cet article