Les français vont encore payer ! 10000 postes supplémentaires, en plus des 60000 prévus, dans l'education nationale

Publié le par le front anti-Hollande

Alors que la France est déjà au bord du gouffre, Vincent Peillon annonce que 10 000 postes supplémentaires seront créés dans l'éducation nationale en plus des 60 000 prévus.

Vincent Peillon annonce qu'Il y aura "10.000 postes spécifiquement pour le secondaire et pour faire qu'il y ait plus de sérénité, de sécurité, d'adultes dans nos établissements"

"Nous avons le choix sur ces contrats, qui dureront entre 10 mois et 2 ans mais qui seront renouvelables, de prendre des gens qui sont diplômés, qui aujourd'hui peuvent avoir une licence, un BTS, et sont aujourd'hui sans emploi, ou même veulent continuer leurs études car une partie de ces contrats ne sont pas à plein temps", a-t-il ajouté.

Au moment où la France doit faire des économies pour éviter la faillite, les socialistes continuent de dépenser sans compter sur le dos des contribuables déjà largement mis à contribution.

Pour Camille Bedin, secrétaire générale adjointe de l'UMP : " Vincent Peillon, comme beaucoup de ses collègues du Gouvernement, doit être complètement déconnecté de la situation des finances publiques de la France pour vouloir poursuivre cette course folle à toujours créer des emplois publics supplémentaires au lieu de mieux gérer et de redéployer"

"Vincent Peillon est dans le "toujours plus" pour "payer toujours moins". En effet, embaucher toujours plus, c'est condamner à la précarité les membres de l'Education nationale." Rajoute-t- elle.

Camille Bedin rappel  à Vincent Peillon que le dernier rapport de la Cour des comptes "Gérer les enseignants autrement" soulignant que "l’Éducation nationale ne souffre pas d'un manque de moyens ou d'un nombre trop faible d'enseignants mais d'une utilisation défaillante des moyens existants".

Les socialistes augmentent les impots pour financer leurs dépenses et non pas pour réduire les déficits. Jusqu'à quand allons nous tenir ? 

Commenter cet article