Un rejet très net de la politique de Hollande

Publié le par le front anti-Hollande

Jean-Louis Costes succède à Jérôme Cahuzac dans la 3e circonscription du Lot-et-Garonne.

Dimanche, le maire UMP de Fumel a remporté la législative partielle avec 53,76% des voix, lors du second tour. Étienne Bousquet-Cassagne, 23 ans, candidat du FN, récolte 46,24 % des voix.

Les élus de droite soulignent une nouvelle défaite du PS. Ce résultat «signe la huitième défaite successive du PS, et la huitième victoire successive de l'opposition» à une élection partielle, a souligné Christian Jacob.

«L'UMP s'impose comme la seule opposition crédible à François Hollande».

Jean-Louis Costes a pour sa part considéré que «ce n'était absolument pas gagné d'avance». A propos de la percée du FN, il a remarqué que «c'est un message envoyé à la classe politique et surtout à la politique économique du gouvernement qui fait des ravages».

Jean-François Copé a tenu a féliciter la «victoire remarquable» de Jean-Louis Costes, candidat UMP, qui a remporté la législative partielle de Villeneuve-sur-Lot par près de 54% des suffrages devant le candidat du Front national.

Il siègera en lieu et place de Jérôme Cahuzac, ancien ministre socialiste du Budget.« Cette victoire exprime le rejet très net de la politique de François Hollande », analyse Jean-François Copé s'appuyant sur cette huitième défaite consécutive de la gauche à une législative partielle.

Cette victoire est également pour l'UMP un message positif pour ce qu'elle entreprend :

"réconciliée, rassemblée elle reconquiert le cœur des Français sur une ligne politique claire, non ambiguë. Celle d'une droite décomplexée, fière d'elle-même et qui ne se préoccupe pas du politiquement correct. Celle d'une droite intraitable sur la sécurité, l'immigration et qui engage des réformes pour baisser les charges, alléger les normes, libérer le travail."

François Hollande dit avoir entendu depuis Amman, où il était en déplacement pour quelques heures: «Nous aurons à tirer toutes les leçons de ce scrutin, et du premier tour et du second tour.»

Aprés ce tour de chauffe, prochain rendez-vous capital : les municipales de 2014.

Nous appelons tous les français à sanctionner la politique de François Hollande en votant pour un candidat UMP...

Publié dans hollande, UMP

Commenter cet article