Plainte contre Trierweiler : "L’institution judiciaire française n’est pas indépendante du pouvoir"

Publié le par Le front anti-Hollande

Le tribunal de Grande instance de Paris à classé, le 18 novembre 2013, sans suite la plainte de Xavier Kemlin contre Valérie Trierweiler pour détournement de fonds publics. Débouté déjà un première fois par la justice de Christiane Taubira.

Xavier Kemlin juge que Trierweiler abuse de l’argent public et l’accuse de recel de détournement de fonds publics qu'elle n'a pas à bénéficier de l’argent des contribuables ni à être entretenue par les Français n'étant pas mariée avec François Hollande. Juridiquement, "Valoche" n'est que la "maîtresse" de "Moi, président..."

Xavier Kemlin estime que les impôts payés par les Français « ne peuvent servir à loger, nourrir, blanchir, vêtir, payer les voyages ainsi que le personnel d’une dame avec qui la nation n’a aucun lien juridique ».

Maître Buffard, l’avocat de Xavier Kemlin considère "qu’à une époque où l’on nous demande une transparence totale, celle-ci doit s’appliquer à tous les niveaux de l’État, y compris au sommet".

Pourquoi la plainte de Mr Kemlin est elle classée sans suite ?

Le commentaire de Transparency International, qui examine la corruption des gouvernement dans le monde, nous donne un élément de réponse :

« L’institution judiciaire française n’est pas indépendante du pouvoir… Son indépendance est entravée par l’intérférence de l’exécutif. Par exemple, le parquet de Paris, qui est responsable des plus importantes affaires d’Etat, est nommé par le Président de la République. »

Xavier Kemlin a fait appel de cette décision.

Je suis prêt à parier que si la même affaire concernait Carla-Bruni Sarkozy, la plainte aurait fait la UNE de toute la presse ainsi que de tous les journaux télévisés....

Welcome to Socialie....

Publié dans Hollande, Socialistes

Commenter cet article