Bruxelles ordonne,une nouvelle fois, à la France de ne pas augmenter les impôts !

Publié le par le front anti-Hollande

Les socialistes ont augmenté les prélèvements obligatoires de 22 milliards d'euros en 2012 et de 24 en 2013. A cela viendra s'ajouter 6 milliards minimum en 2014. L'enfer fiscal socialiste n'est pas prêt de s'arrêter car le gouvernement annonce une taxe "écologique". Beaucoup de petites entreprises de transports risquent de mettre la clé sous la porte et des milliers d'emplois sont menacés.

Après les multiples recommandations du FMI, de la cours des comptes, des économistes, c'est au tour du commissaire européen aux Affaires économiques Olli Rehn qui somme la France à "absolument éviter" d'augmenter les impôts. La discipline budgétaire doit venir d'une baisse des dépenses publiques.

"Les hausses d'impôts en France ont atteint un seuil fatidique", souligne M. Rehn. "Lever de nouvelles taxes aurait pour effet de casser la croissance et de peser sur l'emploi. La discipline budgétaire doit passer par une baisse des dépenses publiques et non par de nouveaux impôts", plaide-t-il et rajoute que "Le gouvernement français doit à tout prix éviter de faire peser un fardeau supplémentaire sur le travail. La fiscalité de l'épargne et l'impôt sur les sociétés ont aussi atteint des seuils trop élevés."

"Trop d'impôts tue l'impôt". L'assommoir fiscal socialiste a aggravé la baisse du pouvoir d'achat et de la consommation, la chute de l'investissement et de la production. La politique catastrophique de François Hollande mène la France les français droit dans le mur.

Les français diront leur "ras-le-bol" fiscal dans les urnes dés 2014 et surtout en 2017.

Publié dans gouvernement, PS

Commenter cet article